Des images porno sur des ordinateurs en école primaire

Les élèves de CM1 et CM2 de Marmande, dans le Lot et Garonne, ont eu une drôle de surprise en se connectant aux ordinateurs de leur classe de cours d’histoire. En effet, onze écoliers de CM1 et quatre de CM2 étaient en train d’étudier une leçon d’histoire lorsqu’un élève aurait tapé « xx » au lieu de « www ». Les suggestions de sites pornographiques se sont automatiquement enclenchées et les élèves sont tombés, quelques clics plus tard, sur des images pornographiques et sadomasochistes comme le révèle SudOuest.fr.


Contrôle parental allégé

« Elle s'est mise à crier, puis sa camarade à côté a regardé, s'est mise à crier elle aussi. La classe entière s'est tournée vers l'ordinateur pour voir. Jusqu'à ce qu'arrive le professeur de la classe d'à côté, alerté par les cris », raconte la maman au site du quotidien français. Sans pour autant pointer du doigt une éventuelle erreur du professeur, les parents se demandent comment l’absence de contrôle parental sur les machines de l’école est possible.


« On veut juste que soit installé le contrôle parental[...]. Là, il est évident que le professeur était dépassé. C'est fait, c'est fait. Mais c'est très grave ce qu'il s'est passé dans cette classe », a réagi l’inspecteur académique, justement dans l’école pour une réunion sur un autre sujet.


Après renseignements, les ordinateurs étaient bien munis d’un contrôle parental. Mais celui-ci avait été allégé à la demande des professeurs car trop imposant. « On ne pouvait pas taper “chat, lapin ou Poilus de 14-18” sans voir l’accès bloqué par le logiciel. Donc des mesures avaient été prises pour leur permettre de travailler », explique le maire de Marmande. En conséquence, tous les ordinateurs de l’école ont été bloqués sous la responsabilité de la ville jusqu’à l’obtention de consignes émanant de l’Éducation nationale.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
7 commentaires
    Votre commentaire
  • gilluc
    normal,
    l'éducation nationale a préféré ne pas acheter le très efficace LiveMark de Adamentium qui en est mort!
    C'était le seul filtre efficace car sans listes noires prédéfinies mais avec analyse temps réel du contenu de la page!
    0
  • Rorothermidor
    Bonjour,
    Dans le même temps, l'enseignant qui met les enfants sur les ordinateurs est censé être présent pour que ce genre de problème n'arrive pas ou soit éradiqué rapidement et efficacement. Ce n'est pas parce qu'on met quelques enfants sur les ordinateurs qu'on peut les laisser devant seuls sans surveillance (Voir salles informatiques de collège), néanmoins, une école primaire n'a pas les fond pour assumer un réseau digne de ce nom et est bien souvent équipé d'ordinateurs de récupération ou donnés par un tiers souvent trop anciens pour faire tourner les logiciels qui pourraient convenir.
    De surcroît, il est vrai que l'éducation n'a pas passé de contrat avec le bon fournisseur ce qui peut paraître étonnant ou passer pour du favoritisme mais s'avère un sujet moins brûlant puisque la surveillance des machines en cours d'utilisation par les élèves doit se faire par le professeur et non un quelconque logiciel. C'est pareil à la maison, lorsqu'on met ses gamins devant l'ordinateur, on est censé y être aussi pour vérifier qu'il ne fait pas autre chose que ce qui est prévu ou tout au moins, l'aider à trouver ce qu'il doit chercher, le contrôle parental n'a absolument aucun intérêt dès l'instant que les parents s'occupent de leurs enfants. Qui plus est, lorsqu'un gamin commence à toucher un peu, il s'avère qu'il y a des centaines de manières de contourner le contrôle parental.
    Bref, LiveMark ou pas, le problème reste entier. Le filtre est censé stopper le xx.yy.com puisque l'erreur vient d'une frappe d'amorce malheureuse mais si la machine est animée par un coeur trop vieux pour suivre les évolutions logicielles, le xx n'est pas pris en charge par les contrôles, en bref, dans l'éducation, on coûte déjà suffisamment cher pour encore acheter des machines toutes neuves pour un enseignement lacunaire.
    0
  • dededu72
    z'ont pas de proxy en primaire? on nous les brise avec ça pour les lycées/universitées, mais pas pour les primaire....

    ça ne m'étonne pas du tout que ce soit arrivée... :/
    0