La LamaBox : la boîte à P2P

Infos-du-Net.comAlors que les condamnations tombent de plus en plus nombreuses, alors que les utilisateurs tentent de plus en plus de se cacher avant de se faire découvrir et traîner en justice par les majors, alors que les logiciels d’échange de fichiers les plus populaires tombent sous les foudres des majors, c’est dans ce climat en demi teinte qu’arrive la LamaBox, une sympathique boîte de chez nos amis hollandais, qui présente la particularité d’être une spécialiste des réseaux Peer to Peer...

Une autre façon de voir le Peer to Peer

"Follow the revolution" (Suivez la révolution), qu’ils disent sur leur site, mais quelle révolution ?
Une boîte qui s’y connaît en Peer to Peer ? Voyons ça de plus près...
À première vue, il ne s’agit que d’un simple appareil à brancher sur un téléviseur, équipé d’un disque dur (de 40, 200 ou 400 Go suivant les modèles), équipé de deux ports USB, d’un port ethernet, et d’autres prises dans tous les sens derrière.
Et ça sert à quoi ?
La petite boîte a fait l’objet d’une présentation lors du dernier «HCC-dagen» (pour HobbyComputerClub, un meeting sur l’informatique et les nouvelles technologies, donc) qui a eu lieu du 25 au 27 novembre 2005, et y a remporté un franc succès.
Il s’agit donc d’un lecteur multimédia qui propose une particularité inédite à ce jour, celle de se connecter sur les réseaux P2P.
Ainsi, il est possible de connecter cet appareil sur Internet (c’est même vivement recommandé) pour qu’il puisse pleinement prendre ses fonctions de lecteur multimédia.
Il est doté d’un robot d’indexation Spider qui lui permet de fouiller les réseaux comme Edonkey, Bittorent, Fasttrack, Gnutella ou encore Overnet.
Le véritable point fort de cette box, point fort qui a de quoi surprendre, c’est qu’elle permet ainsi de télécharger le film de son choix parmi ces réseaux et de le visionner ensuite directement sur son téléviseur, dans son salon.

Et la légalité, dans tout ça ?

Mais qu’en pensent les majors ?
Rien ne dit pour l’instant si cet engin, approuvé d’emblée par le HCC Dagen et par le public qui se l’arrache depuis sa sortie, sera du goût des producteurs qui pourraient voir ici un moyen bien plus rapide et efficace de pirater leurs oeuvres.
Cependant, la législation hollandaise, à l’instar de la notre, inscrit le téléchargement de fichiers dans le cadre de la copie privée, ce qui confère tout son côté légal à cet appareil.
Sachez enfin que sa société créatrice hollandaise vend cet appareil à l’étranger et le tarifie entre 279 et 479 euros sur leur site.

Source : Generation NT
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
5 commentaires
    Votre commentaire
  • Baryonix
    L'interet est surtout de pouvoir visualiser ses films directement sur la télévision après téléchargement ou transfert via le PC/MAC. Cela évite aussi les mauvaises surprises du genre: Virus ou autres spywares qui apparaitrait autrement sur l'ordinateur directement. :-)
    0
  • Sheryu-Onizouka
    Soyons sur et arretons de rever !!
    je suis sur que ce petit bijou on ne va pas le trouver au Carrefour de à coté !!
    Haaa la France quel pays Merveilleu où tout est interdit :yeap:
    0
  • rongeur-sauvage
    reste toujours que si ce truc est considéré comme legal, ça signifierait qu'il se connecte au p2p sans uploader. il participerait donc au délabrement du reseau.
    0