Le P2P est en chute libre, le streaming explose

Spécialiste de la gestion de réseaux, Arbor Networks révèle dans sa dernière étude de trafic que les visites de sites Peer to peer sont passées de 40 % en 2007 à 18 % en janvier 2009.

Le streaming a le vent en poupe

Cette analyse a été effectuée sur 110 FAI, 3000 routeurs et 256 exaoctets de données (un exaoctet équivaut à un milliard de Go). Elle a permis de suivre le déplacement du trafic P2P. Alors que celui-ci a diminué, c’est la lecture vidéo en streaming qui a fait un bond. Aujourd’hui, il s’octroierait jusqu’à 40 % de la navigation Web.

Téléchargement direct

Les sites de streaming vidéo sont désormais légion sur le Web. On citera entre autres YouTube, Dailymotion et Kewego. Bien qu’ils fassent la chasse aux vidéos pirates, il s’en « upload » toujours sur leurs serveurs. L’autre cause de la chute du P2P est le « direct download. » Cette technique permet de télécharger des fichiers sans attente comme sur un site classique. Megaupload et RapidShare sont en tête de ce secteur florissant qui totalise près de 1 % du trafic total du web en 2009.

Hadopi s'enfonce

Bien entendu, il est impossible de parler du piratage sans établir un parallèle avec Hadopi. La nouvelle loi de la majorité avait déjà peu de crédit. Avec l’annonce de la chute du P2P au niveau mondial, elle s’enterre encore plus. Pour détailler encore plus ces chiffres, nous avons contacté l’AFA (association des fournisseurs d’accès) pour connaître les taux de trafic en France. Ces informations ne nous ont pas été communiquées. À l’époque de l’ADSL 2+ et à l’aube de la fibre optique, les grosses connexions ne serviraient peut-être pas qu’à surfer sur Tom’s Guide.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
28 commentaires
    Votre commentaire
  • Archange_nain
    D'ailleurs c'est vraiment une plaie pour dl sans personne pour seeder :o
    2
  • Gom3
    Le direct download n'est pas contrôlé par Adopi ?
    1
  • correcteur09
    Du fait qu'il n'y ait plus de share direct comme la mule, ils sont mal avec leur Hadopi !
    2