PS3 piratées : Sony va pouvoir obtenir les adresses IP des internautes


Une fois de plus, Sony a obtenu gain de cause auprès de la justice contre George Hortz, alias GeoHot. Un juge fédéral de San Francisco a accordé au constructeur japonais le pouvoir de récupérer les adresses IP des internautes américains s’étant connecté depuis janvier 2009 sur le site de GeoHot. Celui-ci avait trouvé un moyen de faire tourner n’importe quel programme sur la PS3, dont des jeux vidéo piratés, ce que personne n’était parvenu à faire jusqu’ici.

L’hébergeur du site de GeoHot Bluehost devra fournir la liste des internautes s’étant connectés ou ayant téléchargé des fichiers sur ce site. YouTube est également concerné, puisque le pirate avait publié une séquence explicative sur le site de partage de vidéos. Enfin, Twitter a également été prié de dévoiler les personnes avec qui GeoHot était en contact sur le site de micro-bloging.

Piratage : des victimes innocentes de la répression sur PS3

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
13 commentaires
    Votre commentaire
  • Computer2a
    Ah, une bonne chose pour les possesseurs de PS3.
    -2
  • n1gh7m4r3
    Pendant ce temps les bonnes exclus de jeux sont achetées par Microsoft...
    GG sony :D
    1
  • Anonyme
    ouep, et alors ? C'est devenu interdit de naviguer sur la toile ? D'aller sur Youtube ? de télécharger un fichier pour s'informer ?
    Monde de m.....
    2