La PS3 trop chère ? Oui pour les éditeurs

La PS3 est trop chère. Voilà le nouvel argument des éditeurs des jeux vidéo pour inciter Sony à baisser ses prix. La rengaine, maintes fois utilisée par le consommateur est aussi apparue dans les discours respectifs des présidents d’Activision Blizzard et de EA Sports. A quelques heures d’intervalle, ceux-ci s’en sont pris à l’élitisme supposé de la PS3 en déplorant le fait qu’elle les empêchait de développer des jeux à souhait.

La PS3 est-elle une console pour les masses ?

La première flèche a été décochée par Robert Kotick, de chez Activision Blizzard qui confiait à Reuters : "les prix des consoles disponibles aujourd’hui ne permettent pas encore de cibler un marché de masse et je pense que dans la situation économique actuelle, il existe une vraie différence pour le grand public entre une console de jeu à 199$ et une autre à 299$".

La réponse de Sony

Peter Moore, de chez EA Sports suit la tendance sans mâcher ses mots : "Sony a de toute évidence du chemin à faire avec leur prix", confie-t-il à Bloomberg. La réponse de Sony ne s’est pas faite attendre, Peter Dille de Sony Computer America a ironisé sur le fait que les éditeurs « aimeraient même que la PS3 soit gratuite ». Les joueurs également…