Piratage Sony : les banques renforcent leur vigilance

Les déboires de Sony avec son PlayStation Network ne cessent de faire l’actualité. Dernièrement, on apprend que le Sony Online Entertainment (SOE) a également été piraté au mois d’avril. Cette fois-ci, 12 700 numéros de comptes bancaires se retrouvent dans la masse d’informations dérobées. Une multiplication du risque de fraude qui ne laisse pas les banques indifférentes.

« Les banques ne sont pas en alerte rouge, mais la vigilance a été renforcée », explique l’Association française des usagers des banques (Afub) via son porte-parole, Serge Maitre. Malgré le détournement de prêt de 23 000 données bancaires, « cela reste insuffisant pour paniquer », ajoute l’association.

Pour le moment, les pirates peuvent avoir entre leurs mains l’équivalent d’un RIB via le piratage du SOE et les informations inscrites sur une carte bancaire, excepté le cryptogramme, via le hacking du PSN. Comme annoncé dans une précédente actualité, ce cryptogramme de sécurité peut être découvert par les hackers. Serge Maitre abonde en ce sens et confie : « Au final, le cryptogramme offre une protection limitée. »

Remboursement obligatoire

Que les utilisateurs se rassurent, ce n’est pas pour autant qu’il faut paniquer. L’Afub explique qu’ils sont protégés par la loi française. Depuis novembre 2009, s’il y a fraude sur un compte bancaire, la banque est obligée de rembourser immédiatement sur simple déclaration du client. Dans le cas où la fraude aurait eu lieu via un compte en ligne du client dépossédé (Paypal, Amazon, etc.) par piratage de ses données de connexion, la banque est également obligée de rembourser. En effet, l’article 1935-37 du code civil indique que la banque ne peut débiter sans authentification et une carte bancaire n’en est pas une.

Si jamais un consommateur observe une opération frauduleuse sur son compte, il a de 78 à 120 jours pour le déclarer à sa banque, si elle a été opérée hors de la zone euro, et jusqu’à 13 mois dans le cas inverse. Le conseil basique reste donc inchangé : garder un œil sur le compte bancaire auquel est affiliée la carte utilisée sur le PSN ou SOE.