Sony officialise la nouvelle PSP Go

En rumeur depuis quelques mois, la nouvelle version de la PSP est bien une réalité. Après la PSP 3000, on est donc en face de la PSP Go. Plus fine, plus transportable, elle confirme bien des attentes.

Plus petite, plus légère

Dans une vidéo publiée par "erreur" hier, Sony indique que cette console est plus compacte que l’ancienne. On passe d’un écran de 4,3 pouces à 3,8 pouces. Côté poids, cette portable a fait un régime puisqu’elle est 43 % plus légère que la PSP 3000. Confirmant les différentes impressions qui traînaient sur la Toile, la PSP GO cache ses boutons sous un système de slide.

Une fois l’écran relevé, on découvre la croix directionnelle qui se taille toujours la part du lion comme les croix, carré, triangle, rond. Le stick analogique  se trouve quant à lui une petite place à côté des boutons Start et Select… au centre des commandes.

L'UMD est mort, vive le téléchargement

John Keller, directeur marketing de Sony, annonce également que cette nouvelle PSP sonne le glas pour l’UMD. Elle est dépourvue de ce système de minidisque. L’occasion pour Sony d’inaugurer un nouveau moyen de diffusion : le téléchargement. Avec une mémoire interne de 16 Go, la PSP Go n’obtiendra ses contenus que par Internet.

Achats de jeux, vidéo et même location de ces mêmes contenus sont au programme. On peut donc s’attendre à des jeux éventuellement moins coûteux puisque dépourvus de support physique. Quelques titres sont déjà prévus pour son lancement. On parle de Gran Turismo, un nouveau Metal Gear Solid ou encore Little Big Planet.

Enfin, la connexion avec la PS3 sera renforcée grâce à son module Bluetooth. Selon les informations disponibles, la PSP Go ne reverrait pas à la hausse ses caractéristiques techniques de base (processeur, mémoire vive…). Sa sortie est d’ores et déjà prévue pour l’automne prochain. Elle sera dans un premier temps vendue à côté de la PSP 3000. Reste à connaître son prix.