Pub en ligne : Yahoo lance Panama en Europe

Logo Yahoo Depuis le 16 avril et le rachat de DoubleClick par Google, pour 3,1 milliards de dollars, les observateurs économiques attendaient la réponse de Yahoo. Celle-ci a finalement pris forme : elle s’appellera Panama.

Objectif : détrôner Google

Le projet, longtemps retardé, est désormais bien en route et à un objectif clair : reprendre la position de leader mondial acquise par Google depuis le rachat de DoubleClick.

Selon Yahoo, Panama est une plateforme qui devrait permettre de mieux « gérer les campagnes publicitaires des annonceurs afin d’améliorer le rendement global de leur investissement en liens sponsorisés ». Une chose est sûre : entre Yahoo et Google la rivalité n’est pas proche de se terminer.

L’analyse : L’annonce de l’arrivée de Panama n’a rien d’anodin. Certes, elle intervient assez tardivement après le rachat de DoubleClick par Google, mais elle arrive au moment même où les rumeurs de rachat de Yahoo par Microsoft enflent de plus en plus. Maintenant doté d’une arme pour contrer Google, Yahoo n’en devient que plus attirant pour un ogre à tel que Microsoft. Les revenus inestimables que devrait générer la publicité en ligne dans les prochaines années valent bien quelques folies.