BlackBerry Pearl 3G : un jour, un usage. Episode 3 – le multimédia divise

Utilisateur de BlackBerry depuis 2007, Édouard possède actuellement un Bold 9700, dernier mobile haut de gamme du constructeur canadien RIM.

La partie multimédia du Pearl 3G ne change pas par rapport au Bold 9700. Les photos et vidéos sont de bonne facture. Sur ce point, je regrette simplement qu’il faille tenir le téléphone à l'horizontale pour regarder les vidéos.

Autre ajout intéressant, les touches d’accès rapide situées sur le haut du Pearl. Cette intégration provient directement du Curve 8520 qui l’a popularisé. On y trouve les boutons lecture/pause, retour et avancé qui permettent de profiter rapidement des fonctionnalités multimédias du mobile sans s’embêter à les atteindre par les menus.

Possesseur d’un iPhone 3G depuis 2008, Nicolas tente avec le Pearl 9105 sa première utilisation intensive d’un BlackBerry.

Il n’y a rien de vraiment révolutionnaire à noter du côté des fonctions multimédia de ce BlackBerry Pearl 3G. L’écran du téléphone, trop petit, ne permet pas de profiter confortablement des photos et des vidéos. L’appareil photo offre un rendu acceptable, malgré une mise au point laborieuse et un résultat en deçà de ce que proposent beaucoup d’autres smartphones aujourd’hui.

J’ai toutefois apprécié la présence d’un lecteur de cartes microSD, qui permet d’étendre quelque peu la mémoire limitée du téléphone. Les raccourcis pour le baladeur, présents sur le haut du téléphone, sont un point intéressant pour le téléphone, puisqu’ils permettent de contrôler le baladeur audio « à l'aveuglette ». Je regrette toutefois que ces touches ne puissent pas directement lancer la lecture audio par une simple pression, et qu’il faille d’abord lancer la lecture depuis le menu du téléphone.

Déjà parus :

Blackberry pearl 3G : un jour, un usage. Episode 1 - Zéro pointé pour le clavier

BlackBerry Pearl 3G : un jour, un usage. Episode 2 – mails ok ; Internet jamais