Philips va t'il se désengager de LG Philips?

Logo Philips La presse chinoise vient de révéler que le néerlandais aurait pris contact avec Toshiba pour lui céder une partie de ses parts dans LG Philips, sa filiale spécialisé dans les écrans plats.

La transaction porterait sur 14% de parts de Philips qui possède pas moins de 32,9% du capital de LG Philips. Le rapprochement entre les deux entités n’est pas neuf puisque le japonais avait déjà investi dans une usine d’écrans plats LG Philips en Pologne.

Désengagement annoncé

La cession de Philips pourrait provoquer une valorisation de 1 milliard $ de LG Philips selon les analystes cités par Sina.com.

A terme, le constructeur néerlandais pourrait se désengager complètement de son entité Sud coréenne en raison notamment des mauvais résultats consécutifs à la baisse des prix des écrans plats.

L’analyse : Le désengagement de Philips est tout sauf une surprise. Le constructeur avait annoncé depuis près d’un an son intention de se recentrer sur des opérations historiques. Ce qui est plus surprenant, en revanche, c’est que la transaction ait lieu avec Toshiba alors que le japonais n’a qu’une présence très relative dans les écrans plats et que le marché de LG Philips semblait promis à Matsushita.