Étude : ceux qui téléchargent sont ceux qui achètent le plus de musique

Le téléchargement est-il un réel fléau pour le commerce de la musique ? C’est ce qu’affirment les professionnels, notamment les maisons de disques. Mais plusieurs études ont déjà démontré que souvent, les plus grands adeptes de téléchargement illégal sont également les utilisateurs qui achètent le plus de musique légalement. Voici une nouvelle étude qui confirme cette théorie.


Depuis plus d’un an, 5 chercheurs conduisent différents sujets pour l’American Assembly (proche de l’université américaine de Columbia) sur un thème nommé « La culture de la copie aux États-Unis et en Allemagne ». Plusieurs éléments de ces travaux ont été publiés hier, notamment la provenance des fichiers copiés.


Pirates : des bibliothèques bien plus importantes


TorrentFreak a analysé ces résultats pour en déduire deux conclusions : tout d’abord les utilisateurs de réseaux P2P sont ceux qui disposent des collections de musique les plus importantes. Surtout, ce sont ces utilisateurs qui achètent le plus de musique. Sur les mesures effectuées aux États-Unis et en Allemagne, comme le montre le graphique ci-dessus, les internautes allemands acquièrent près de trois fois plus de musique numérique que ceux qui ne fréquentent pas les réseaux P2P.


Si ces résultats ne peuvent bien évidemment faire figure d’exemple et sont impossibles à généraliser à l’échelle mondiale des utilisateurs, cela reste une preuve du déséquilibre entre l’offre et la demande sur le marché actuel de la musique numérique.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
4 commentaires
    Votre commentaire
  • kleuck
    Citation:
    Si ces résultats ne peuvent bien évidemment faire figure d’exemple et sont impossibles à généraliser à l’échelle mondiale des utilisateurs

    Ha ? C'est pourtant ce qui ressort de chaque étude depuis des années.
    0
  • H-hich
    Marrant ca, car l'ensemble de mes connaissances donnent le résultat suivant :

    - ceux qui paient leur music les paient tout le temps, par respect ou par peur d'hadopi..
    - ceux qui téléchargent, téléchargent dans 100% des cas.

    Autant le dire, le second cas est beaucoup plus fréquent. Il faut dire aussi que l'étude ne porte pas sur la France et notre "exception culturelle"
    0
  • kleuck
    Bah mon expérience, limitée je le reconnais, c'est que mes amis téléchargeant le plus sont aussi ceux qui possèdent et achètent le plus de DVD, CD (et surtout des coffrets collectors à la rentabilité au dessus de tous soupçons), ET, plus important encore, ceux qui payent le plus souvent une place de concert.
    Pour ce qui est du cinéma par contre, non, et je me range malheureusement désormais dans ce cas -peut-être pas généralisable, j'habite une petite ville pas assez loin des grandes néanmoins pour que les salles n'aient pas à pâtir de la concurrence des grandes chaines- mais aller voir un film de merde (parce que seuls les blockbusters à la con sont programmés) avec une image floue parce que personne ne semble se rendre compte que la map est foireuse au milieu d'une bande d'ados qui passe la moitié de son temps à se servir de son téléphone, et bien non, au prix actuel WTF, c'est désormais sans moi -et je le regrette, tant le cinéma dans une vraie salle ça peut être le pied, mais notre monde de nivellement par le bas, ça sera sans moi (et en gros mes potes c'est la même chose)
    Après, les exploitants peuvent se plaindre, grand bien leur fasse : quand ils emploieront des projectionnistes qualifiés avec du matos à la hauteur et qu'ils programmeront autre chose qu'"Expendable", peut-être que je leur filerais de nouveau du fric, mais là, c'est mort.
    0