Playboy : un mobile pas plus coquin

Playboy s’est lancé dans la téléphonie mobile en 2008 avec son PLB. Aujourd’hui, le célèbre éditeur de charme revient sur le « devant » de la scène en adjoignant le bluetooth à son mobile.

Fabrication sous-traitée

Mise à part cette connectivité, rien ne change dans le téléphone Playboy. Au format barre, il se décline en trois coloris : or, rose et argent. Simple d’aspect, il ressemble fortement à un mobile d’entrée de gamme. Pour être précis, Playboy ne fabrique pas cet appareil, mais le fait sous-traiter par un professionnel du marché. C’est Alcatel qui est chargé de cette besogne.

Classique...

Côté options, il est pourvu d’un appareil photo numérique de 1,3 mégapixel et d’un lecteur MP3. Un port micro-SD permet de le nourrir en mémoire. Le transfert de données vers le téléphone peut également s’effectuer via son port USB. On notera qu’il dispose bien d’un mode vibreur. L’intensité de celui-ci n’est pas précisée. L’autonomie annoncée est de 3 h 30 en communication, 20 heures en lecture audio ou vidéo et 400 heures en veille.

Un packaging à l'image de la marque

Achevons ce tour d’horizon par les équipements livrés avec le PLB. Dans une grande boîte bordée de mousse, se trouvent le téléphone, un étui pour le ranger, une oreillette bluetooth arborant la célèbre tête de lapin, et enfin un Playboy Phone Charm à accrocher à son téléphone. Cette nouvelle version du téléphone Playboy est vendue à 299 $ aux États-Unis. Playboy France, que nous avons contacté, n’a pas pu nous renseigner quant à une éventuelle disponibilité du PLB Bluetooth dans nos contrées.

Saint-Valentin : pour elle

Saint-Valentin : pour lui