MegaUpload : Kim Dotcom libéré sous caution

Le fondateur du site MegaUpload, fermé il y a un mois par le FBI, a été libéré sous caution mercredi par la justice néo-zélandaise. Kim Schmitz, surnommé Kim Dotcom, a été interpellé le 20 janvier dernier pour escroqueries et violations de droits d’auteurs. Les États-Unis, qui avaient supervisé son arrestation via plusieurs agents du FBI, avaient demandé son extradition.


Demande d’extradition réexaminée le 20 août


Mais le juge Nevin Dawson n’a pas estimé le risque de fuite de Kim Dotcom suffisant. Selon lui, ce risque est atténué par le fait que tous les avoirs du milliardaire allemand ont été saisis. « Il a toutes les raisons de rester avec sa famille et de se battre pour récupérer ses biens », estime le juge.

Si Kim Dotcom a déclaré être soulagé et a salué la décision du juge, les charges qui pèsent contre lui ne sont pas abandonnées pour autant. La justice néo-zélandaise devrait réexaminer la demande d’extradition des États-Unis le 20 août prochain. Kim Dotcom encourt jusqu’à 20 ans de prison.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
5 commentaires
    Votre commentaire
  • help-manformatique
    C'est fini, ils le trouveront plus, vu le nombre de contact et de cachette qu'il a.
    Il s'en fou de récupérer ses biens parce que ça fortune la plus précieuse à ses yeux vient d'être détruit, son but maintenant et d'échapper à la justice.
    0
  • Puls1ons
    Il n'est pas surnommé Dotcom, il a officiellement changé son nom. Son nom administratif et officiel est "Kim Dotcom"
    0
  • Friand au Jambon
    Le juge utilisé surement Megaupload.
    0