Stringbike, le vélo sans chaîne

Avec Stringbike, on dit au revoir à la chaîne à engrenage classique pour laisser place à deux câbles d’acier. Ces câbles bougent sur des disques oscillants, activés par le pédalage. La position de la pédale détermine la position des disques, les deux oscillent en sens opposés. Le déplacement de vitesse se fait par déplacement vertical des poulies centrales.

S’adaptant facilement à la randonnée et à la course, ce vélo au fonctionnement original peut se démonter en un clin d’œil pour faciliter son transport et son rangement.

Pour le commun des vélos, la chaîne se place sur l’un des deux côtés du vélo, une asymétrie que Stringbike veut corriger. Il semblerait selon les dires des concepteurs au Schwinn-maker Csepel Ltd que « cette asymétrie est la source de beaucoup de problèmes que l’on constate seulement après comparaison avec le Stringbike ».