RFID, l’étiquette numérique

L’ère du «tout numérique» s’étend encore et touche des domaines de plus en plus nombreux. Aujourd’hui, les progrès dans la maîtrise des ondes radio sont tels qu’il est aujourd’hui possible de monter son réseau informatique autour d’une technologie sans fil, ce qui n’était pas concevable il y a quelques années. C’est donc en se basant sur cette même technologie qu’a été mise au point la RFID (l’identification par fréquences radio). Présentées sous la forme de petites puces d’une taille d’un millimètre carré, elles sont de véritables étiquettes numériques. Principalement utilisées pour l’instant dans le transport de produits, elles s’intègrent facilement et discrètement sur un colis et contiennent plus d’informations qu’une classique étiquette.
Elles permettent donc d’identifier facilement un produit et s’avèrent donc bien plus bavardes que les codes-barres. Un autre avantage non négligeable de ces petites puces est qu’elles peuvent délivrer les informations qu’elles contiennent à distance, sans avoir directement accès au paquet concerné, grâce aux ondes radio. Ceci confère donc un gain de temps et d’efforts, permettant d’identifier plusieurs colis d’un seul coup.