Enquête sur les manières de la RIAA

Infos-du-Net.comLes internautes commencent à s’accoutumer à ces nombreuses poursuites entamées par la RIAA et qui se soldent régulièrement par des arrangements à l’amiable entre le syndicat et les accusés.
Nous commençons également à nous habituer à certaines méthodes douteuses employées par le syndicat américain pour arriver à ses fins, ce qui lui aura entraîné quelques problèmes.
Aujourd’hui, la RIAA est au centre d’une polémique qui risque de discréditer encore plus le syndicat, puisque l’association est accusée d’avoir forcé certaines personnes à porter de faux témoignages contre des téléchargeurs présumés...

La RIAA se casse une nouvelle dent...

La RIAA force-t-elle les témoins qu’elle interroge contre ses accusés à mentir ?
Voici le nouveau débat qui déchire actuellement les États-Unis, notamment à l’heure où le syndicat signe pour 2005 son record de plaintes passées en un an.
Celui-ci intervient après une plainte d’un couple résidant dans le Michigan, Angie et Jim Nelson, qui accuse la RIAA de “procédure abusive et dénigrement” ainsi que “subornation de témoins dans le but d’obtenir un faux témoignage”.
Le couple a déposé cette plainte contre le syndicat comme suite à une poursuite de ce dernier pour téléchargement illégal de musique.
Il semblerait effectivement que la RIAA et ses avocats aient fait pression sur une jeune fille de 15 ans proche du couple afin qu’elle témoigne contre celui-ci.
C’est donc lors d’un entretien que la vérité aurait été découverte, la jeune fille affirmant que M. Krichbaum, avocat de la RIAA, aurait tenté de lui faire avouer que les Nelson ou elle-même auraient téléchargé de la musique, chose que, selon ses paroles, ni elle ni le couple n’ont réellement faite.
Les Nelson, qui ne sont pas près de se laisser abattre, réclament donc l’annulation des accusations qui pèsent contre eux ainsi que le remboursement de leurs frais de justice, qui s’élèvent à 4 000 dollars.
Voici donc une affaire qui risque une nouvelle fois de fortement discréditer la RIAA, qui semble multiplier les erreurs dans sa série d’attaques frisant la frénésie.
Rappelons que ce n’est pas la première fois que le syndicat commet une erreur du type, puisqu’une mère de famille l’avait déjà attaqué en justice pour fausses accusations et intrusion sur son ordinateur sans son autorisation, et que plus récemment, une autre mère de famille s’est retournée contre, refusant de signer un accord à l’amiable avec le syndicat.
Cependant, c’est la première fois que la RIAA voit porter sur elle de telles accusations, aussi lourdes et aussi graves que de faux témoignages.

Source : Arstechnica
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
4 commentaires
    Votre commentaire
  • Cascou
    Et sa s'agrave, et sa s'agrave... Sans même poser la question du "télécharger de la musique gratuitement c'est bien ou c'est pas bien", leurs méthodes sont plus que révoltantes. Comme quoi, ils veulent juste se "venger" sur tout ce qui passe, pour se défouler, et pas vraiment chercher à régler le problème, c'est sur que si ils voulaient réellement stopper les téléchargements illégaux, ils auraient remarqués que envoyer des gens en prison ou leur donner des ammendes qu'ils ne pouront jamais payer, ca ne changait rien au problème, mais sinon, pour parler d'une news qui date de quelques jours, ou on disant que la mère de famille n'avait même pas de quoi s'offrir un avocat et que les majors lui réclamait une somme gigantesque. Franchement, un avocat, il y a beaucoup de monde qui ne peut pas s'en offrir un donc, ce n'est pas non plus un détail vraiment significatif.
    Enfin j'imagine que ca va tot ou tard se tasser, mais après combien d'injustices ?
    Si ils veulent vraiment nous faire respecter la loi, il faudrait qu'ils commence par la respecter eux même, donc c'est bien juste une histoire de "pognon" et non pas une quelquonque justice.
    0
  • rodbeck
    C'est complètement débile comme méthode.
    Je ne suis pas très calé en justice américaine, mais si la RIAA est reconnue coupable, je suppose que les cas précédents pourront être rééxaminés...
    0
  • sparklegamer@IDN
    qu'est ce qu'ils ne feraient pas pour l'argent ?
    0