Rapidshare réduit ses débits de téléchargement

Plus d’un mois après l’arrestation de Kim Dotcom, l’administrateur et propriétaire de MegaUpload, les conséquences continuent de se faire sentir. Alors que Rapidshare, un site de partage de fichiers du même acabit, avait vu sa fréquentation augmenter exponentiellement depuis janvier, le site a pris la décision de brider le débit de téléchargement pour tous les usagers ne possédant pas un compte payant.

C’est en réalité depuis le 17 février que les utilisateurs « non-premium » rencontrent de sérieux problèmes de débit sur RapidShare. Ils n’avaient alors droit qu’à un débit réduit de 30Ko/s au maximum. Mais ce n’est que tout récemment que le site a expliqué sa décision auprès de ses utilisateurs : « RapidShare a constaté une forte augmentation du trafic en provenance d’utilisateurs non inscrits et malheureusement aussi du nombre de violations à nos conditions d’utilisation. Nous avons donc décidé de prendre une décision difficile, mais efficace : réduire le débit de téléchargement des utilisateurs gratuits. »

La décision vient donc d’une volonté de la part de RapidShare de ne pas finir comme MegaUpload. Pourtant, certains ne se contentent pas de ces explications et accusent déjà le site de profiter de la disparition de MegaUpload pour pousser ses anciens utilisateurs à souscrire à un compte payant, facturé 9,90 euros par mois au minimum.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
7 commentaires
    Votre commentaire
  • Bonne idée... Ou pas. Le risque est que les utilisateurs "gratuits" prennent un abonnement (pour ce qui est des "infractions", ça ne baissera surement pas beaucoup)... Ce qui a justement conduit Mégaupload sur la chaise électrique...
    0
  • Rapidshare est rendu tellement lent vous pouvez être sur que jamais je m'inscrirai ni payerai un abonnement à ce site.
    0
  • Rapidshare profite de la fermeture de megaupload pour vous poussez à prendre son abonnement...en réduisant son débit pour les gratuit c'est à mourir de rire car c'est pas le débit pour les gratuit qui est le problème mais bien que ces sites font énormément de pognons en ne payant rien du tout au contenu...c'est comme si vous allez au supermarché, vous payez vos courses mais le supermarché ne paye pas ces fournisseurs..rapidshare ferais bien de se méfier
    0