Le CSA veut controler les vidéos sur Internet

Michel Boyon, président du CSAMichel Boyon, président du CSALe Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) voudrait s’occuper de réguler les contenus vidéo publiés sur YouTube et Dailymotion.

Dans une interview accordée au Figaro, Michel Boyon, président du CSA, confie qu’il souhaite que le conseil obtienne un droit de regard sur les vidéos publiés sur les sites de partage : « Il existe un dispositif complet – directive européenne, loi, décret, délibérations du CSA – pour réguler sur Internet les services commerciaux de vidéo à la demande. Ce qui n'est pas régulé, ce sont les contenus mis en ligne par des particuliers sur les sites de partage de vidéos ». 

Un label de confiance accordés aux sites

Pour lutter contre les vidéos contrevenants à la protection de l’enfance, ou encore au racisme et à l’antisémitisme, le CSA ne dispose d’aucun levier : « La seule voie d'action aujourd'hui est la saisine d'un juge. Elle est très insuffisante. Il faut organiser une véritable corégulation, en commençant par renforcer le dispositif de signalement, qui n'est pas assez utilisé ».

Une des solutions que Michel Boyon aimerait faire adopter est la mise en place d’une charte souscrite par les éditeurs et hébergeurs. Ils se verraient ainsi décerner un label de confiance pour les internautes. « Nous pourrions aller plus loin encore en demandant que les logiciels de contrôle parental filtrent les sites qui n'auraient pas ce label », ajoute-t-il en évoquant une possible deuxième étape.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
15 commentaires
    Votre commentaire
  • blaisepalmer
    ça ils sont allés trop loin ,après avoir limité le téléchargement c"est aux contenus de dailymotion et youtube qu"ils veulent reguler ,je me demande ou est donc la liberté qu"on prone tant sur internet?
    -1
  • Puls1ons
    Chaque minute, 24 heure de vidéos sont ajoutées sur youtube d'après mes souvenirs... ALors bonne chance, les gars.
    4
  • Nerolevoli
    Ces contenus sont déjà bien assez régulés comme ça (pour des raisons de droit d'auteur etc), donc je vois pas pourquoi ils devraient passer à une "vitesse supérieure", pour "protéger" les gens ...
    1