Des robots génétiques qui s'assemblent eux-mêmes

Des chercheurs à l’institut Franhaufer (IPA) viennent de présenter lors du salon Euromold à Francfort des robots génétiques. Ce sont des robots mobiles qui sont assemblés automatiquement sans intervention humaine. Tout ce qu’il faut c’est un logiciel d’algorithme génétique. Les robots en question sont formés de tubes cylindriques liés entre eux par des articulations. Ces derniers s’activent automatiquement pour donner la forme qu’il faut au robot, cela en fonction de l’environnement et de la mission que la machine doit remplir. Le projet est basé sur un moteur informatique qui prend en compte les paramètres environnementaux tels que la pesanteur, le frottement au sol ou encore le milieu dans lequel évolue la machine. Le robot propose alors une multitude de solutions pour réaliser une tâche et c’est le constructeur qui choisit celle qui lui semble la mieux adaptée. Ce qui a étonné Andreas Fischer, le développeur du projet, est le fait que le robot imagine souvent des possibilités que même les ingénieurs n’avaient pas envisagé.

Sachant que la robotique est aujourd’hui d’une importance capitale dans plusieurs domaines, cette invention pourrait entrainer une grande révolution, notamment dans le secteur industriel.