Ruzzle : la « killer app » de l’année ?

S’il y a un phénomène qui échappe totalement aux éditeurs d'applications, c’est bien l’engouement spontané et inexpliqué des utilisateurs de mobile pour certains jeux. En 2010, il y a eu Angry Birds, qui consiste à lancer des oiseaux sur des cochons et à provoquer des réactions en chaîne. En 2011, ça a été au tour de Temple Run, un jeu « sans fin », dont le principe est simplement de courir et d’éviter des pièges. Et en 2012, c’est Draw Something qui a créé la surprise, en reprenant le principe de Dessinez c’est gagné et y apportant une dimension plus sociale. Rien ne prédisposait ces titres à connaître le succès, et pourtant, ils sont désormais entrés au panthéon des jeux pour smartphones et tablettes.


Ruzzle est disponible pour les terminaux Android et iOS.Ruzzle est disponible pour les terminaux Android et iOS.

L’année 2013 pourrait bien être celle de Ruzzle, éditée par une équipe suédoise jusqu’alors totalement inconnue, Mag Interactive. Dans ce jeu, il faut former des mots le plus rapidement possible à l’aide d’une grille de 4 x 4 lettres. L’application ressemble à un autre titre sorti il y a quelques mois sur Windows Phone, puis sur Windows 8 et Windows RT : Wordament. On glisse le doigt vers la gauche, la droite, en haut, en bas ou en diagonale, afin de composer les mots les plus complexes. Et il est fortement conseillé d’utiliser fréquemment certaines lettres de la grille, qui rapportent un maximum de points. Au final, on ne dispose que de deux minutes pour atteindre le plus haut score possible, afin de battre ses adversaires. Et c’est là que Ruzzle se démarque de Wordament : le jeu permet d’affronter ses amis ou des joueurs du monde entier. Chaque partie se déroule en trois manches, et c’est celui qui a marqué le maximum de points sur l’ensemble des trois sets qui remporte la victoire. Il existe deux versions de l’application : l’édition gratuite est entrecoupée de publicité à la fin de chaque manche. L’édition payante, quant à elle, s’affranchit de ce type d’intermédiaire publicitaire, et propose de surcroît des statistiques détaillées, un mode d’entraînement en solo et la possibilité de consulter en fin de partie une liste de tous les mots réalisables sur la grille.


En fin de partie, la version payante vous permet de voir tous les termes possibles.En fin de partie, la version payante vous permet de voir tous les termes possibles.

Pour une première application, l’équipe de Mag Interactive n’a pas pris énormément de risques de développement, mais a réussi un véritable coup de maître. Le jeu, sorti en réalité en mars 2012, connaît actuellement un succès incontestable et recense plus de 20 millions de fans qui s’y adonnent tantôt sur iPhone, tantôt sur Android (des plates-formes sur lesquelles Wordament n'a toujours pas été porté). Autre bon point : Ruzzle est disponible dans diverses langues, dont le français. De quoi s'assurer les faveurs des plus anglophobes. Alors Mag Interactive va-t-elle récidiver l’exploit d’Omgpop avec Draw Something, qui s’est rapidement fait racheter par Zynga (l’un des plus gros éditeurs de jeux sur mobile) pour la modique somme de 180 millions de dollars ? Quoi qu’il en soit, l’application est bien partie pour faire un véritable carton en ce début d’année. On ne compte plus les sites et outils qui permettent de s’améliorer, voire de tricher, dans le jeu (tout comme Draw Something, à l’époque). Et quelques clips vidéo mettant en scène les sons du jeu commencent même à faire leur apparition sur Youtube (voir ci-dessous).



Télécharger Ruzzle pour Android
   //   Télécharger Ruzzle pour iOS.


Ruzzle Song

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires