SAP réagit en se consolidant

SAPDans la course générale aux solutions comptables, les dernières acquisitions d’Hyperion, par Oracle et de Cartesis par Business Objects avaient fait peser la menace toute relative d’un isolement pour le géant allemand SAP.

C’était mal connaître le leader mondial de PGI qui vient de réagir en adoptant la même stratégie que la concurrence : l’acquisition. SAP a donc pris le contrôle de OutlookSoft pour une somme estimée à 500 millions de dollars, bien qu’aucun des deux acteurs n’ait souhaité commenter ce chiffre. La firme nord américaine est particulièrement connue pour OutlookSoft 5, déjà utilisée pour la technologie Duet de SAP.

Coup double

En réalité, SAP a réalisé un magnifique coup double. Car en plus de compléter ses applications financières, il va profiter de la dernière production d’OutlookSoft : la plateforme Business Process Flows, qu’il pourra intégrer à souhait dans sa solution SAP NetWeaver.

Enfin, comment ignorer les 700 clients déjà existants dans le catalogue de l’américain ? En bouclant cette opération, SAP confirme une stratégie initiée il y a presque deux ans. Stratégie qui consiste à multiplier les signes à destination des directeurs financiers et qui vise évidemment à consolider la diffusion de son PGI dédié : MySAP ERP 2005. Plus important encore, SAP fait passer un message clair : celui d’une hégèmonie qu’il vise à maintenir sur tous les secteurs de production.