SFR ouvre la 4G à La Défense et aux alentours

Lundi, Orange a tenté de court-circuiter l'annonce de SFR en ouvrant quelques antennes dans le quartier de l'Opera à Paris, bien qu'il ne soit pas possible de les exploiter sans offre 4G entreprise. L'opérateur au carré rouge est alors le premier à ouvrir commercialement la 4G dans une petite partie de l'île de France pour le grand-public. Depuis un stand rouge sang qui contraste avec la grisaille du parvis de La Défense, il nous a été possible de redécouvrir les possibilités offertes par le successeur de la 3G.

Les débits ne sont donc plus une surprise, même si l'est toujours aussi étonnant de constater des valeurs supérieures à sa propre connexion internet domestique. Bien sûr, on formule les mêmes réserves que lors du lancement à Lyon : nous n'avons pas été nombreux à exploiter la vingtaine d'antennes allumées à La Défense et aux quelques villes limitrophes (Courbevoie, Nanterre et Puteaux). Nous attendons la généralisation des terminaux compatibles et le remplissage du réseau pour voir si ces débits ne sont pas trop éloignés de la réalité en condition d'utilisation normale.

Pour les curieux, l'espace de présentation reste ouvert au public jusqu'au 9 février afin d'y découvrir des démonstrations et poser les doigts sur les smartphones et tablettes compatibles avec la nouvelle norme réseau. D'ailleurs, SFR a profité de ce lancement pour annoncer trois nouveaux appareils : le LG Optimus G, le Samsung Galaxy Note II 4G et le Sony Xperia Z. Ceux-ci viennent s'ajouter à la liste déjà existante (Samsung Galaxy S3 4G, HTC One XL et Motorola Razr HD), portant à six le nombre de smartphone 4G disponibles chez l'opérateur.


Paris, l'objectif avoué


Une question demeure : à quand Paris ? La capitale reste bien sûr le point crucial de la guerre des opérateurs autour de la 4G. SFR annonce une couverture complète avant la fin 2013, un timing similaire à celui d'Orange. SFR estime le nombre d'antennes nécessaire pour couvrir la capitale à 400. Le plus gros des travaux se fera cet été, l'ouverture étant envisagée pour l'autonome. Après avoir longtemps été bloqué à cause d'associations de consommateurs soutenues notamment par la municipalité, plus rien ne semble s'opposer au déploiement sur Paris.

Les délais devraient donc être respectés. Ailleurs en France, SFR compte ouvrir 4 nouvelles villes d'ici cet été : Lille, Marseille, Strasbourg et Toulouse. Au total, ce sont 10 villes qui seront ouvertes à la 4G en 2013. En fin d'année dernière, Lyon et Villeurbanne ont été les premières a recevoir la 4G, suivies de Montpellier.


Une longueur d'avance


Mais la grande différence entre SFR et Orange réside dans l'offre commerciale grand-public : prête chez l'un et pas chez l'autre. Les forfaits compatibles 4G de SFR ont d'ailleurs subi une cure d'amincissement tarifaire la semaine dernière, débutant désormais à 29,90€ avec 2 Go de donnée. Cette limite est suffisante en 3G, mais pourrait vite être atteinte en 4G compte tenu des débits et des usages possibles.

Chez d’Orange, il faut attendre le 7 février prochain. La bonne surprise ne devrait pas être trouvé du côté des tarifs, le directeur financier du groupe, Gervais Pellissier semble plutôt parler d'un surcoût de 5 à 10€ pour la 4G.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire