Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Notre première prise en main du Galaxy S4 de Samsung

Par - Source: Tom's Guide FR | B 0 commentaire

Aujourd’hui marque la disponibilité officielle du nouveau smartphone Galaxy S4. Samsung a organisé une rapide prise en main pour l’occasion, afin que nous puissions nous faire une petite idée de la bête avant un test plus approfondi.

Au premier contact, le Galaxy S4 rappelle son prédécesseur. La façade avant est pour ainsi dire identique, excepté le fait que l’écran 5 pouces occupe un peu plus de place. Il a suffi à Samsung d’enlever un peu de matière juste au-dessus des boutons pour faire rentrer le tout. Mais c’est aussi précisément ce qui déçoit un peu : mis côte à côte de face et même en main il est bien difficile de différencier les deux appareils au premier coup d’œil. L’aspect plastique est toujours d’actualité, sauf qu’il s’agit désormais de Polycarbonate, à l’instar des Lumia de Nokia.

Des performances en hausse ... sans révolutionner le quotidien


Écrans allumés par contre, la différence est plus sensible. Sans parler de l’interface TouchWiz aux évolutions finalement assez anecdotiques, c’est la finesse de l’affichage qui est appréciable. La définition 1080p apporte un réel plus, les caractères et bordures sont d’une netteté bluffante. Et la technologie AMOLED assure toujours des couleurs rayonnantes.

En France, les Galaxy S4 embarqueront pour l’instant une puce Snapdragon 600, avec un processeur quatre cœurs cadencé à 1,9 GHz soutenu par 2 Go de mémoire. Une configuration qui en fait le téléphone le plus véloce du moment, sur le papier tout du moins (suivi du HTC One, tournant à 1,7 GHz). Il ne nous a pas été possible de mesurer ses performances, les smartphones de test n’étant pas équipés de carte SIM et il n’y sans aucun réseau WiFi à proximité pour télécharger des applications.

De nombreuses fonctionnalités inutiles


La présentation s’est alors concentrée sur les fonctionnalités du S4. Android est ici livré dans sa dernière version, Jelly Bean 4.2. Mais à vrai dire, l’impression que laisse le smartphone de Samsung est qu’à défaut de proposer une réelle avancée technique, le constructeur tente d’inventer de nouveaux usages auxquels il est difficile de croire.

Au hasard, l’Air View permet d’interagir avec l’affichage sans avoir à toucher l'écran : agrandir une image en tenant son doigt au-dessus d’elle, par exemple. Dans les faits, on cherche sans cesse à ne pas entrer en contact avec l’écran tout en étant assez proche, ce qui est assez désagréable. On préfère mille fois effectuer ce geste avec le stylet sur le Galaxy Note 2, dont la dextérité dépasse de loin celles de nos index.

Même punition, même motif pour le Dual Camera, qui capture simultanément deux photos : l’une avec le capteur frontal, l’autre avec celui placé au dos. L’intérêt est extrêmement limité et autant être réaliste : l’APN 13 mégapixels mérite bien plus d’attention de par ses performances que par ce type de fonctionnalités.

Où est donc passée l’innovation ?


La transition d’un Galaxy S3 à un S4 ne dépayse pas le moins du monde. La configuration évolue, mais pas radicalement. Les options inédites sont à trouver du côté du logiciel, avec des nouveautés qui tentent de tirer parti du matériel. Mais finalement, difficile de dénicher une fonction du Galaxy S4 que le S3 ne saurait faire sur le strict plan hardware.

Verdict : Le Galaxy S4 n’est pas une révolution. Il s’agit d’une évolution logique du S3, mais qui ne creuse pas un écart significatif. Pour faire simple : si vous avez déjà un Galaxy S3, le passage au dernier modèle ne se justifie pas vraiment. Par contre, si votre smartphone commence à dater un peu, vous serez tranquille pour un moment avec cette nouvelle mouture qui s’impose, à l’heure actuelle, comme l’appareil le plus abouti du moment. Toutes ces premières impressions seront évidemment à confirmer lors de notre test complet du Samsung Galaxy S4.

Commentaires
Interroger un expert

Votre question aux experts de la catégorie News du forum

Exemple : Android, ordinateur portable, usb, disque dur

Cette page n'accepte plus de commentaires
Tom's guide dans le monde
  • Allemagne
  • Italie
  • Irlande
  • Royaume Uni
  • Etats Unis
Suivre Tom's Guide
Inscrivez-vous à la Newsletter
  • ajouter à twitter
  • ajouter à facebook
  • ajouter un flux RSS