[MWC] Samsung Wave : le premier téléphone sous Bada OS

Le Mobile World Congress débutait ce soir. Samsung a ouvert le bal en mettant en avant son premier mobile intégrant Bada OS : le Wave.

Bada et écran AMOLED

Premier smartphone à fonctionner sous Bada, le nouveau système d’exploitation de Samsung, c’est le téléphone le plus attendu chez le constructeur coréen. Celui-ci embarque le Samsung Apps, soit le marché en ligne de Samsung. Tout d’abord lancé dans trois pays, il va désormais être implanté dans 50 pays du monde.

Le Wave, ou S8500, offre un écran Super AMOLED tactile capacitif de 3,3 pouces (800 x 480 pixels) qui lui octroie « la meilleure qualité d’image », selon Samsung, et permet au mobile d’être plus fin qu’un iPhone. Testé par nos soins sur un stand de Samsung, l’écran du Wave s’avère très précis et réactif. Ce smartphone est propulsé par un processeur à 1 GHz d’origine Samsung. Le Snap Dragon, plus puissant, n’a donc pas reçu les faveurs du Coréen.

Du Push à tous les étages

La structure monobloc du Wave est conçue en aluminium brossé. Comme la plupart des téléphones actuels, il dispose d’une mémoire limitée. Ici, elle est de 2 Go, mais peut être étendue jusqu’à 32 Go via le port SDHC situé sous sa batterie.

Compatible HSDPA (3G+), le Wave dispose également d’un accéléromètre et d’un module GPS intégré. Bien qu’il soit capable de filmer en Haute Définition et de lire les DivX, Xvid ou H.264 en natif, le Wave a une destinée plus « sociale » encore.

Ainsi, le Coréen mise gros sur le côté « Push » (réception en temps réel des données) de son mobile sous Bada. Il a nommé sa technologie fétiche, Social Hub. Celle-ci consiste en « un service de messagerie rassemblant tous les comptes mails, de messagerie instantanée (Google Talk, Yahoo Messenger…), mais aussi les réseaux sociaux (Facebook, Twitter…) dans une seule solution unifiée, comme l’explique Samsung.

Le Wave devrait être commercialisé au mois de mai prochain environ 450 euros.