Des matrices LED qui s’implantent sous la peau

Chaque fois que la technologie de pointe vient apporter son aide à la médecine, le résultat ne peut être que positif. La médecine est sur le point de réaliser un grand pas en développant des matrices LED à implanter sous la peau. Il semblerait que cette implantation sous-cutanée offre de nouvelles possibilités médicales.

Dirigée par John Rogers de l’Université de l’Illinois, Urbana-Champaign, États-Unis, une équipe de chercheurs nord-américains et asiatiques a mis au point des feuilles ultra-minces de 2,5 micromètres d’épaisseur pour une surface de 100 x 100 micromètres, contenant des matrices LED et des photo-détecteurs. Implantés sous la peau, ces feuilles peuvent être utilisées à des fins biomédicales telles quela surveillance médicale, l’activation de médicaments photosensibles et d’autres applications.

Outre la médecine, il semblerait que ces implants soient également l’avenir du tatouage.Ces matrices ont été imprimées sur un substrat en verre, puis transférées sur du PDMS (polydiméthylsiloxane), un polymère biocompatible pour réaliser le maillage des LED avec les photo-détecteurs.  En fait, ceci a été réalisé avec des LED organiques ou OLED que l’on sait sensible à l’eau et à l’oxygène, une fine couche de silicone servant de liant. Le substrat PDMS est très souple et les circuits fonctionnent sans problème même avec une torsion ou un allongement à 75%.

La découverte a été testée en milieu humide dans un premier temps et sous une peau animale dans un second temps. La prochaine étape sera logiquement des tests sur le corps humain.