Les médecins s’essayent à leur tour au Kinect

Kinect est une nouvelle fois hacké. Vu le nombre de chercheurs qui se penchent sur l’accessoire depuis sa sortie, la nouvelle ne surprend plus personne. Seulement, cette fois-ci, c’est la médecine qui s’y colle en exploitant les vertus de son détecteur de mouvement.

Après ses débuts dans la robotique, l’informatique et bien sûr dans les jeux vidéo, Kinect s’incruste dans la médecine, plus exactement dans la manipulation des radiographies médicales. Ce sont des chercheurs de l’Université de Berne qui sont derrière ce petit tour de piratage. Ils ont utilisé des logiciels Open Source comme Librefreenect et ofxKinect pour décortiquer cet accessoire de jeu prévu pour la Xbox 360. Les chercheurs bernois ont marié les freewares à un logiciel conçu pour l’imagerie médicale : Osirix Imaging Software. Au final, Kinect est branché à un ordinateur, avec lequel le médecin peut manipuler les radiographies médicales à distance et en toute aisance avec des gestes de la main.