Disques durs Seagate : le vaccin

Après l’antidote, le vaccin. Celui-ci s’adresse aux disques durs Seagate n’ayant pas encore planté. Segate annonce qu’il a mis à disposition de ses clients une mise à jour du firmware de ses disques durs afin de prévenir les erreurs engendrées par le firmware de base.

Mieux vaut prévenir que guérir

La nouvelle tombe quelques jours seulement après la publication d’un correctif pour les Barracuda 7200.11 et quelques autres modèles Seagate. Pour rappel, l’histoire remonte à décembre 2008. Les disques durs Seagate produits à cette époque ont bénéficié d’un firmware buggé. De plus en plus de consommateurs se sont plaints sur la Toile jusqu’à éveiller quelques interrogations de Seagate.Une première mise à jour est créée.

« Pas de données perdues »

Par la suite, le constructeur a annoncé que si, par malheur, les données contenues sur les disques n’étaient toujours pas accessibles après mise à jour, il se chargerait de les récupérer à ses frais via son service de récupération. Aujourd’hui, la firme annonce que « pour les acheteurs de disques durs qui ont été brickés à cause du précédent firmware, Seagate assure que les données sont encore présentes dans les disques. Il n’y a pas de données perdues. »

Site de Seagate