Quand le FBI surveille Second Life

Comment faire fortune avec de tels avatars ?Comment faire fortune avec de tels avatars ?Révélation de l’année 2006, Second Life continue de grandir considérablement depuis (lire notre dossier sur Second Life). Il faut reconnaître que le gros avantage d’un monde virtuel comme celui-ci est qu’il offre le luxe de permettre à peu de frais toutes les folies qu’on n’oserait réaliser dans notre monde réel. Toutes, pas vraiment, puisque le FBI en personne serait venu visiter le jeu en ligne à plusieurs reprises afin de mener son enquête sur des pratiques de jeu d’argent illégales dans Second Life.

Tout a un prix

Second Life est un monde virtuel, accessible sur n’importe quel ordinateur connecté au Net dans le monde entier (compatible avec Windows, MacOS X et Linux), totalement gratuit. Il faut cependant noter que la gratuité n’a qu’une certaine mesure, relativement limitée dans le jeu. Le joueur doit en effet posséder des Linden Dollars, la monnaie officielle du jeu, et le moyen le plus simple et le plus rapide d’en posséder est de les acheter (contre de l’argent réel, donc) sur le site de Linden Labs, l’éditeur du jeu.

Le FBI s’en mêle

Seulement voilà, l’introduction d’une monnaie virtuelle dans un jeu comme Second Life a forcément entraîné quelques dérives, que Linden Labs ne contrôle pas forcément : boutiques en tout genre, achat et vente divers d’objets, dons d’argent pour des associations, prostitution et même jeux d’argent. Et ce sont particulièrement ces derniers qui ont attiré l’attention des agents fédéraux américains, tant les profits de certains casinos en ligne sont considérables. La légalité de ces nombreux jeux d’argents est en effet mise en doute, et une enquête a donc été menée sur le terrain par quelques hommes en noir qui ont arpenté à plusieurs reprises les vallées virtuelles du jeu, sur l’invitation de Linden Labs.

Linden Labs responsable ? Quid des utilisateurs ?

Il est donc estimé que ces jeux en ligne violent la loi américaine sur les jeux, mais voilà que se pose une nouvelle fois le problème d’Internet et de son absence de frontières physiques entre les pays. Bien que le FBI n’ait pas encore pris de décision, il est impossible de savoir pour l’instant qui sera sanctionné, de quelle manière, et surtout sur quelles preuves. Pour l’instant, le FBI tente surtout de déterminer le niveau de responsabilité de Linden Labs dans l’histoire, ainsi que des auteurs de ces casino virtuels. Linden Labs semble condamnable d’avoir hébergé du jeu illégal sur ses serveurs, les responsables ont cependant indiqué n’avoir aucun moyen de surveiller et d’empêcher ces jeux d’argent sur Second Life.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
3 commentaires
    Votre commentaire
  • tbdb
    Citation:
    prostitution
    Sérieux ??
    Y a pas du racket et de l'intimidation aussi ? Du genre, "si tu nous donnes pas tes Linden, on va briser les jambes de ton personnage !!" mdr.
    0
  • Pho3niXx
    ca me fait marrer ça The FBI s'en mêle !!!!

    et pourquoi pas mettre une police virtuelle qui pourrait supprimer des objets et bloquer des comptes utilisateurs ou leur enlever du crédit ???

    ce monde virtuel c'est vraiment du n'importe quoi !!!
    0
  • arkanos
    prostitution...
    moi aussi ça m'a fait bondir!
    je suis jamais allé sur ce site mais je vois mal comment ca marche lol
    0