Second Life banni des écoles et des entreprises ?

sophosLe société Sophos, qui propose le célèbre antivirus éponyme, va proposer d’ici quelques jours une nouvelle fonctionnalité particulière pour enrichir les capacités de son logiciel. C’est cette fois le très célèbre jeu en ligne Second Life qui est dans la ligne de mire de l’éditeur. En décrivant cette plateforme comme une potentielle source de menaces informatiques, Sophos rappelle habilement que Second Life a déjà fait l’objet d’une attaque de grande ampleur au mois de septembre, avec l’extraction des informations personnelles d’environs 650 000 membres.

Danger réel ou pas ?

Sur 450 administrateurs interrogés par Sophos, 90 auraient déclaré souhaiter effectivement bloquer l’accès à Second Life de leurs employés. Cela dit, on peut clairement se poser la question de la vraie justification d’une telle mesure : l’argument sécuritaire ne serait-il pas tout simplement là pour masquer le fait que les entreprises ne souhaitent pas voir leurs salariés passer du temps sur un outil aussi ludique que Second Life ? Parions que les écoles et universités seront tout aussi intéressées par une telle fonctionnalité...

avatars second lifemonde second life

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
23 commentaires
    Votre commentaire
  • ASheS
    bah c'est logique... même moi qui m'ennuie souvent au boulot j'trouve ca normale :D
    genre on te laissrai aller bosser avec ta PS3 sous le bras...
    0
  • Goop
    Ouais mais tu peux aussi partir du principe que Second Life, en tant que réseau social et professionnel, et un outil de travail :)
    Un peu comme MSN l'est devenu.
    Non ? :)
    -1
  • willow A
    Goop!

    Second Life, un outil de travail?

    la blague! Si l'entreprise paie son employé pour travailler sur second life oki ce peut être un outil de travail,mais si pendant tes heures de travail , tu gère ta boutique perso ou te TP dans ta second life, tu ne vois pas le problème?!

    je ne crois pas donc, que ce soit une question de peur du patron que l'employé se tisse un réseau social!
    il peut (et c'est même préférable!) le faire de chez lui!

    Bref, pour répondre à ta question donc, non!
    :)
    1