Ces sites Internet qui espionnent l'historique de leurs visiteurs

Une équipe de chercheurs américains vient de découvrir que plusieurs dizaines de sites pouvaient récupérer les historiques de navigation de certains navigateurs.

Ces 46 sites, identifiés par une équipe de l’université de Californie, intègrent quelques lignes de codes profitant d’une faille de plusieurs navigateurs. Pour l’instant, seules les dernières versions de Chrome et Safari ne sont plus vulnérables. Microsoft conseille d’activer la navigation privée d’Internet Explorer 8, tandis que la fondation Mozilla indique que le bug sera résolu dans la prochaine version de Firefox. Toutes les versions plus anciennes de ces navigateurs sont en revanche vulnérables.

Ce genre de pratique est notamment utilisée par les sites d’e-commerce pour comparer les prix de la concurrence et les ajuster ensuite. Cela permet également de créer des profils d’utilisateurs pour connaitre au mieux leurs habitudes. Sur 50 000 sites les plus populaires, ce sont 500 d’entre eux qui présentent des caractéristiques suspectes, mais elles n’ont pu être prouvées que sur 46 dont Morningstar.com et Newsmax.com.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
13 commentaires
    Votre commentaire
  • oliv68
    moi qui pensais que c'était déjà le cas depuis pas mal de temps....
    3
  • LeGrosWinnie
    oliv68moi qui pensais que c'était déjà le cas depuis pas mal de temps....

    On parle bien de faille ici, et non pas d'un site qui regarde ce qu'un utilisateur fait dessus.
    Ici c'est un site qui regarde ce qu'a fait l'utilisateur sur d'autres sites !
    C'est d'ailleurs une violation de la vie privée, on peut porter plainte et gagner à coup sûr si on a la preuve...
    2
  • blaisepalmer
    c'est pas du tout serieux de leur part ,c"est une veritable atteinte à la liberté individuelle,un cas très grave de violation de la vie privée,ces chercheurs américains doivent devoiler publiquement ces sites ,ils doivent etre aussi poursuivis(les sites)
    0