Les avertisseurs de radars bannis en 2012

D'après Le Figaro, c'est cette semaine que devrait entrer en vigueur un décret regroupant différentes mesures visant à renforcer la sécurité routière. Parmi elles, l'interdiction totale d'utiliser des avertisseurs de radars.

Depuis le 28 novembre dernier, les fabricants avaient déjà dû faire disparaître le mot radar de leurs équipements. On parle à présent « d'assistants d’aide à la conduite » et de « zones de danger». Certains constructeurs offrent d'ailleurs des mises à jour de leurs appareils.

Dans les faits, il va être difficile pour les autorités de contrôler l’intérieur de chaque appareil, mais il en coûtera 1 500 euros d’amende et six points en moins sur le permis à ceux qui seront pris sur le vif.

Regarder un film en conduisant ? 1 500 € d’amende

Autre sujet délicat, celui du téléphone au volant. Si jusqu’ici l’amende était de 35 euros et un retrait de deux points, désormais il vous en coûtera 135 euros et trois points en moins. Enfin dernier point plus improbable, mais néanmoins interdit : regarder un film en conduisant. Cela est désormais passible de la bagatelle de 1 500 euros d’amende et de trois points en moins sur le permis.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
23 commentaires
    Votre commentaire
  • aviat17
    La chasse au "fric" est repartie....

    Car enfin tout cela n'a rien de mesures faites pour faire diminuer le nombre des morts de la route, mais bien pour faire rentrer de l'argent dans la poche de nos soit responsables plus prompt à empocher qu'à redistribuer.

    J'espère qu'ils ne sont pas nombreux ceux qui regardent un film au volant...
    0
  • Arakiss64@1347031792@guest
    quid des applis Coyote, Avertinno, Wikango et autres sur smartphones ?
    Je vois mal un flic scruter les applis du smartphone de la personne interpellée pour voir si elle possède ce genre de programme (d'autant que ça serait illégal de sa part)
    0
  • Arlynet Reseau
    Tapez 'l'attelage de la nation" dans Google et vous verrez où cette sévérité de cinglés nous mène.
    0