L'US Air Force bloque l'accès à plusieurs sites d'informations

Le site du New York TimesLe site du New York Times

Après avoir interdit l’utilisation de clés USB ou disques enregistrables, l’armée de l’air américaine vient de bloquer l’accès à une vingtaine de sites d’information publiant des documents en provenance de Wikileaks.

C’est ainsi que des sites de quotidiens aussi prestigieux que le New York Times ou le Guardian se retrouvent inaccessibles depuis les ordinateurs de l’US Air Force. Pour le commandant Toni Tones, porte-parole à l’Air Force Space Command dans le Colorado, l’armée de l’air a pour habitude de bloquer « de manière routinière » l’accès à tout site publiant des documents « inappropriés » comme ceux classés secrets.

Une décision « malheureuse » pour le New York Times

Cette décision fait suite à l’interdiction faite aux employés du Pentagone de lire les documents publiés par Wikileaks. Il ne les avaient pourtant pas empêcher de consulter les sites d’information les analysant. Pour éviter toute nouvelle fuite, l’armée de l’air avait également interdit à ses soldats d’utiliser toute clé USB ou autre support amovible sur les ordinateurs du réseau fermé SpirNet, dédié aux diplomates, agences de renseignement et militaires.

« On dirait une tentative comique et maladroite pour gérer une question bien réelle. On dirait presque que c’est issu de “Dr Folamour” », estime Ken Doctor de l’institut de recherche sur les médias Outsell Research, évoquant ainsi le film satirique de Stanley Kubrick. De son côté, le New York Times a déploré une décision « malheureuse » qui interdit aux militaires de l’US Air Force d’accéder « à des informations que pratiquement tout le monde peut consulter ».

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
3 commentaires
    Votre commentaire
  • kleuck
    N'importe quoi, et c'est supposé servir à quoi ? Cacher au personnel qu'il y a eu des fuites ? ....
    1
  • boub popsyteam
    AMHA eviter qu'ils ne commentent les fuites et en fassent d'autres par inadvertances et/ou volontairement
    0
  • shooby
    maintenant si t'a un problème, il n'y a plus qu'une seule solution : appeler Gibbs
    0