Le Sénat interdit l'utilisation du portable à l'école

Le Sénat a statué. Les écoliers et collégiens de France vont être interdits d’utilisation de téléphones portables dans l’enceinte des collèges, maternelle et écoles primaires.

Protéger les chères têtes blondes

Ce volet fait partie du projet de loi Grenelle II de l’environnement. Il a pour but de limiter l’exposition des plus jeunes aux ondes électromagnétiques émises par les mobiles. Bien que l’utilisation soit prohibée, le projet de loi ne dit mot sur la détention du portable. D’autre part, les publicités de téléphones mobiles conçues pour les enfants ne doivent pas être adressées aux moins de 14 ans. La règle était auparavant fixée à 12 ans.

Le kit mains libres obligatoire pour tous

Enfin, le domaine professionnel est également touché par ce projet de loi. Les téléphones vendus en France doivent désormais être livrés avec une solution mains libres (écouteurs ou oreillette Bluetooth) afin « d’assurer une plus grande protection des travailleurs amenés à utiliser quotidiennement des téléphones portables », détaille le projet de loi Grenelle II de l’environnement.

Concernant les mesures prises sur le plan infantile, cela rejoint le sondage TNS Sofres, paru cette semaine, sur l’utilisation du téléphone portable dans les établissements scolaires. Entre 12 et 17 ans, 73 % des jeunes possèdent un téléphone portable.

Quant les portables envahissent les cours d'écoles