Skype s'incruste dans les téléphones portables

Infos-du-Net.comSkype est devenu un logiciel quasiment incontournable lorsque l'on parle de téléphonie par VoIP.
Présent sous Windows, Linux, Mac et même Pocket PC, il est devenu une référence en matière de discussion vocale entre deux ordinateurs.

De plus, Le logiciel s'est ensuite étendu pour permettre des communications depuis son PC directement sur un téléphone fixe, puis ensuite à l'étranger pour un tarif préférentiel.

En résumant, on peut dire que Skype a participé à l'expansion de la VoIP sur Internet.

Mais la concurrence était également présente dans ce secteur pour exploiter le filon, et des acteurs comme Wengo, les différents fournisseurs d'accès à Internet français, et récemment Yahoo, Google, puis MSN sont venus se frotter au leader qu'est devenu Skype.
L'éditeur se devait donc de réagir, et une de ses premières réaction fût d'ouvrir son programme aux développeurs afin que ceux-ci puisse intégrer Skype dans un logiciel tiers ou un site Internet.

Skype cherche donc à s'étendre et pour cela, il a trouvé une nouvelle cible...

L'éditeur vient en effet de signer un accord avec le 3ème opérateur en téléphonie mobile allemand E-Plus, ce qui en fait le fournisseur VoIP exclusif, E-Plus devenant alors le premier opérateur mobile à proposer un service de VoIP.

Disponible pour les abonnés 3G, ce service de téléphonie par VoIP est gratuit, et compris dans un forfait spécial de l'opérateur disponible pour 39.95€.

Mais ce passage pour skype dans le monde de la téléphonie mobile, bien qu'il ai l'air d'une aubaine pour l'éditeur qui n'en serait que plus populaire, n'est pas aussi importante qu'on pourrait le penser, comme l'affirment certains.
Amrish Kacker, consultant chez Analysis, affirme que "pour atteindre le grand public, ce service doit être inclus aux offres de données qui reposent sur la base du mégaoctet. Et tout le monde ne sera pas disposé à dépenser 39,95 euros".

Un autre problème, plus évident celui-ci, est celui de la concurrence.

Le fait que Skype soit gratuit et sans abonnement pour PC/Mac a déjà fait grincer quelques dents au niveau des opérateurs téléphonique, qui se sont plaint de concurrence déloyale.
Ici, le même cas de figure est en passe de se reproduire avec les opérateurs de téléphonie mobile, mais à une plus grande échelle.

En effet, les tarifs pratiqués par ceux-ci et les méthodes souvent décriées par les associations de consommateurs (comme la facturation à la minute ou le prix des SMS) risque fort de les exposer au risque de voir leurs clients se tourner vers Skype qui, à l'instar de sa version PC/Mac, pourrait bien se montrer bien plus économique que les opérateurs traditionnels.

Les opérateurs téléphoniques auront donc enfin une excellente raison de revoir en détail leur modèle économique afin de tenir tête convenablement au concurrent sérieux qu'est maintenant Skype dans ce domaine.

À quand une arrivée de Skype sur téléphones portables en France ?

Source : ZDNet
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire