Bac 2013 : des détecteurs de mobiles dans les salles d'examen

La triche au smartphone pendant l'examen du Baccalauréat est en passe d'être endiguée. Trois semaines avant l'examen national, on apprend que des détecteurs de mobiles vont être déployés dans de nombreux centres d'examens. Le ministère de l'Éducation nationale explique au Point avoir "demandé à chaque recteur de s'équiper, mais ces détecteurs ne seront pas dans tous les centres d'examen", sans que l'on sache bien sûr lesquels ne seront pas équipés.

Les appareils auront donc pour mission de repérer la présence des téléphones, qui doivent de toute façon être éteints et laissés dans les sacs des candidats. L'année dernière, ce sont 419 fraudeurs qui ont été découverts, dont 166 s'aidaient d'un téléphone, soit le moyen de triche le plus répandu actuellement.

Reste que l'intégrité de l'épreuve ne dépend pas que de la triche liée aux téléphones. Les deux dernières années, certains sujets ont fuité sur internet, sur les forums du site JeuxVideo.com. Et contre ce genre de fraude, le ministère de l'Éducation nationale n'a pas encore de solution miracle. 

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
3 commentaires
    Votre commentaire
  • Jonas Fernandez
    Bonjour,
    "La triche au smartphone pendant l'examen du Baccalauréat est en basse d'être endiguée. "
    Le rédacteur doit avoir le moral bien "bas" ou est dans une mauvaise "passe."
    On dirait plutôt "est en passe d'être endiguée."
    Bien cordialement.
    0
  • Alban Grange
    J'ajouterai qu'il devait se sentir bien seul :
    "dont 166 s'aidait d'un téléphone, "
    0
  • Rorothermidor
    Bonjour,
    Le rédacteur a sans doute oublié de tricher avec le sien ou son correcteur orthographique est très mauvais...
    En attendant, c'est une bonne idée, on devrait pouvoir les sortir plus souvent dans les classes pour endiguer aussi les utilisations intempestives.
    0