PS4 : console, compatibilité PS3, 4K, le point sur les dernières infos

Depuis la conférence de Sony cette semaine, au cours de laquelle le japonais a présenté la PlayStation 4, les langues se délient au sein de l’entreprise, et nous avons désormais plus d’informations sur la prochaine console.


L’un des premiers à parler après la conférence fut Shuhei Yoshida, directeur de Sony Worldwide Studios, qui a parlé un peu plus du format des jeux de la console et de la rétrocompatibilité. Ceux qui espéraient en effet pouvoir revendre leur PS3 afin d’acquérir la quatrième génération de PlayStation vont devoir y réfléchir à deux fois : selon lui, il ne sera pas possible de transférer les achats effectués sur son compte PSN d’une PS3 vers une PS4, et les jeux ainsi achetés seront alors perdus. Une mesure qui ne devrait pas inciter les joueurs à dépenser leurs deniers dans des contenus en ligne, mais en contrepartie, le directeur de Sony confirme que le marché de l’occasion pourra lui aussi profiter de la nouvelle console, dissipant ainsi un gros doute sur le sujet. Sony avait en effet déposé un brevet fin 2012, dans lequel une technique de signature numérique était décrite, empêchant les joueurs d’installer un jeu sur plusieurs consoles, et rendant ainsi le marché de l’occasion caduque. ll semblerait que cette mesure ait finalement été abandonnée pour la PS4, Yoshida ayant indiqué que « les jeux d’occasion pourront parfaitement tourner sur PS4 ».


Le même Shuhei Yoshida a également répondu à quelques questions de journalistes après la conférence, notamment la rétrocompatibilité des accessoires PS3. Si nous savons que les jeux seront visiblement émulés via un service de Cloud Gaming, les manettes et autres accessoires de la PS3 devront cependant rester au placard, pour l’instant du moins. Mis à part le PS Move, Yoshida n’a pas voulu confirmer la compatibilité d’autres accessoires avec la PS4, précisant même que la manette Dualshock 3 devrait être purement et simplement incompatible. Casques Bluetooth officiels et autres manettes spéciales risquent fort de subir le même sort, au profit de leurs équivalents flambants neufs et frappés d’un logo « PS4 ». Dernière information dévoilée par Shuhei Yoshida : l’Ultra HD, ou 4K, qui permet d’obtenir une résolution de 3840 x 2160 pixels, sera bien disponible pour l’interface et les films, mais pas pour les jeux. Ceux-ci seront vraisemblablement limités à du Full HD, soit 1920 x 1080 pixels, alors même que plusieurs constructeurs dont Panasonic, Samsung et même Sony, travaillent sur des téléviseurs permettant d’afficher ces très hautes résolutions.



Enfin, c’est par la voix de Jack Tretton, PDG de Sony Computer Entertainment of America, que nous avons une dernière info, ou plutôt une explication sur l’absence remarquée de la console lors de la conférence de mercredi soir. Il explique que si les premiers prototypes, qui ont été utilisés lors de la présentation, permettent bien de faire tourner le système et les jeux, il « n’existe pas encore de production massive d’une boîte que nous pourrions vous montrer. [La PS4] est toujours en développement en matière d’architecture et de design. » En d’autres termes, la console n’est pas terminée, et beaucoup de changements pourraient encore subvenir avant sa présentation officielle, voir sa sortie prévue fin 2013. Jack Tretton se veut toutefois rassurant en indiquant qu’il espère bien que la console finale sera proposée à un prix inférieur aux 599 euros de la PlayStation 3 lors de sa sortie.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire