Steve Jobs part d’Apple pendant un moment

Steve Jobs a annoncé qu’il prenait un congé maladie jusqu’au mois de juin en raison de problèmes de santé plus sérieux qu’envisagé initialement.

La maladie

iPapy a ainsi envoyé une lettre à ses employés expliquant que sa condition était plus complexe que prévue et qu’il était important qu’il se concentre sur sa santé et qu’il ne soit pas une distraction pour Apple. L’action d’Apple a perdu 8 % après l’annonce.

En effet, cette nouvelle a le mérite de surprendre alors que début janvier, il affirmait qu’il avait seulement un dérèglement hormonal et qu’il serait rétabli d’ici le printemps (cf. « Steve Jobs confirme qu'il est malade »).

La continuité

En attendant, Steve Jobs tente de montrer qu’Apple continuera de tourner comme avant. Il reste P.D.G durant son absence, il sera tenu au courant de ce qui se passe et participera aux décisions stratégiques de la firme. Tim Cook sera responsable des affaires courantes et le comité de direction est en parfait accord avec la décision du cofondateur de la firme.

Néanmoins, beaucoup se demandent si Apple va pouvoir continuer à innover sans les pleines capacités de son père fondateur.