Du P2P dans les murs : la ville comme espace de partage

Partager des fichiers sur le net, une activité très répandue chez les internautes. Les sites de Peer-to-Peer sont de vrais paradis pour cette activité. Non satisfait de ce réseau de partage, Aram Bartholl a vu encore plus grand et a développé un projet dénommé Dead Drops.

Dead Drops est disons la version street du Peer-to-Peer. Le visionnaire New Yorkais a installé cinq ports USB dans sa ville, ce sont les Dead Drops. Les ports sont carrément plantés dans les  murs de divers bâtiments et des ruelles de New York. Le but : faire de ces Dead Drops des points d’échanges où tout le monde peut offrir ou prendre les fichiers qu’il veut, juste en y branchant son laptop. Bref il veut en faire de véritables stations de données gratuites où tout le monde peut se servir et faire profiter la communauté des vidéos, musiques, photos… Chaque Dead Drop offre un fichier readme.txt, c’est-à-dire un fichier « lisez-moi » qui parle du projet.

Une invention pour le moins unique, mais qui pourrait bien être utilisé à des fins détournées par les pirates informatiques. Pour ceux qui veulent avoir une carte des cinq Deads Drops déjà installés, rendez-vous sur le site d’Aram Bartholl http://datenform.de/