La Syrie coupe son Internet et son réseau mobile

Bachar al AssadBachar al Assad

Depuis le 29 novembre, les connexions Internet et téléphoniques sont coupés en Syrie. Cela touche désormais tout le pays, rapporte la société informatique américaine Renesys.

Elle a indiqué que 77 réseaux étaient tombés hier. De son côté, le fournisseur d’accès à Internet syrien a invoqué un problème technique. Au début, elle ne touchait que Damas et sa banlieue. La disparition des réseaux de communication n’a pas tardé à s’étendre au pays entier. Plongés dans un vide numérique, les LCC, militants pacifiques syriens, craignent « que le régime criminel syrien ne prépare quelque chose », ont-ils déclaré. Dans le même temps, l’agence de presse officielle syrienne, Sana, a cessé d’émettre en milieu de journée.

Actuellement, les forces syriennes tentent de conserver le contrôle de Damas et de reprendre le contrôle des régions avoisinantes. Cette « opération de nettoyage », comme l’appelle le régime de Bachar al Assad. Dans la même veine, l’armée régulière est en proie avec les rebelles sur la route qui relie Damas à son aéroport. Suite à la coupure des communications, les LCC ont déclaré qu’ils tiendraient « le régime pour responsable de tout massacre qui sera commis en Syrie après [cette coupure] ».


Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire