BitTorrent serait animé par 100 personnes

BitTorrentBitTorrentUn groupe de chercheurs espagnols a analysé le trafic P2P sur BitTorrent et a conclu que seulement une centaine d’utilisateurs étaient responsables de 75 % des téléchargements.

Cette même centaine d’internautes est également responsable de 66 % des contenus publiés sur ce réseau de P2P. Pour en arriver à ces conclusions, les chercheurs de l’université Carlos III de Madrid ont analysé le comportement d’utilisateurs responsables de la publication de 55 000 fichiers sur Mininova et The Pirate Bay. 

Un trafic en baisse

L’analyse démontre également qu’il existe deux profils principaux de « publicateurs » de contenus sur BitTorrent. La première est constituée de « fakes » qui publient des fichiers corrompus pour brouiller les pistes, souvent des ayants-droit qui veulent protéger leur contenu. L’autre est composée de ce petit groupe d’utilisateurs qui publie massivement des contenus sur le réseau dans le but de tirer un revenu publicitaire des sites agrégeant les liens.

Les universitaires concluent que des baisses de revenus se feront sentir pour ces pirates. Elle seront dues aux recours légaux des ayants-droit qui ont tendance à faire disparaitre les liens les plus populaires. Le trafic BitTorrent serait donc voué à se réduire dans les années qui viennent.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
4 commentaires
    Votre commentaire
  • kevnie
    Mais que fait hadopi!!! Mdr
    0
  • babour0
    Une centaine de team plutot...
    0
  • Kenelm
    Les teams que tout le monde connaît si bien ne mettent RIEN sur les réseaux P2P. La quasi totalité du contenu sur torrent provient de serveurs FTP sécurisés de partage de fichiers, et il y a une centaine de personnes seulement qui prennent les contenus de ces serveurs FTP et les diffusent par torrent. Tous les releasers sont contre les réseaux P2P, qui sont trop peu sécurisés pour être viables, et ils préféreraient se pendre plutôt que de mettre leurs contenus sur des réseaux P2P.

    Après y'a des teams dédiées au P2P, mais ils sont loin d'être bons, et de façon générale ils servent même à rien, se contentant de releaser des contenus qui existent déjà, et avec un rythme de diffusion hyper lent. Evidemment, c'est les premiers à se faire arrêter vu que le P2P n'est absolument pas sécurisé.
    0