Toshiba R600 : SSD ou disque dur pour un 12,1 pouces

Toshiba vient d’annoncer l’arrivée de deux nouveaux portables dans la gamme Portégé. Le R600 qui devrait être disponible avant la fin de l’année civile ouvre le bal.

Un processeur basse consommation

Disponible en deux versions, le R600 est un ultraportable doté d’une dalle de 12,1 pouces à LED qui affiche une résolution wide de 1280 x 800 pixels. Il est équipé d’un processeur Intel Core 2 Duo SU9300 cadencé à 1,4 GHz. Peu véloce, ce processeur bénéficie d’une finesse de gravure en 45 nanomètres ce qui lui permet de ne pas dépasser les 10 Watts de TDP et accroît par la même occasion l’autonomie du portable. Ce processeur est accompagné de 3 Go de mémoire vive en DDR2 PC-6400. Sa partie graphique n’est pas faite pour jouer, mais devrait augmenter sensiblement l’autonomie. Celle-ci est annoncée à 8 heures, ce qui devrait être réalisable avec le GMA 4500MHD d’Intel et ses 128 Mo de mémoire vidéo.

La différence qui coûte cher

La différence entre les versions S4201 et S4202 ne se situe qu’au niveau du support de stockage. Le premier utilise un disque dur physique de 160 Go. Fonctionnant à 5400 tours par minute, celui-ci est lent comparé au SSD de 128 Go dont est équipé la seconde version du R600. Cette simple différence fait tout de même varier le prix de 900 $ entre les deux modèles. Pour la partie optique, Toshiba a penché pour un lecteur DVD tout simple. Pas de Blu-ray ni même de graveur DVD ici. Pour une machine haut de gamme, on en attendait davantage.

Léger et en aluminium

Bien entendu, le R600 est équipé de toute la connectique indispensable à un PC portable de 2008. Webcam, Micro, lecteur d’empreintes, port SDHC, e-SATA, USB et ExpressCard sont donc présents. Côté connectivité, on a du Bluetooth, Wi-Fi n et un port Ethernet, mais pas de puce 3G à l’horizon. Livré en finition aluminium grise, le R600 ne pèse que 1,1 kilogramme dans ses deux versions. Il sera disponible au prix de 2099 $ pour la version disque dur et 2999 $ pour la version SSD. Une différence de prix qui, même si elle est légitime, pourrait avoir du mal à se justifier auprès du grand public.