C.A.T, le taxi aquatique mais avec du WiFi

Plus de voitures en circulation entraînent plus d’embouteillage. Outre les deux-roues, le transport aquatique public représente une alternative intéressante afin de contourner cette contrainte routière.

Conscient de ce fait, le designer Cal Craven a imaginé un projet concernant un véhicule public aquatique nommé C.A.T ou City Aquatic Transport. Il va sans dire que le projet est destiné aux villes qui possèdant des étendues d’eaux douces. C.A.T est un catamaran sophistiqué fonctionnant comme un taxi électrique autonome, faisant partie d’un réseau. Disposant d’une table rétractable et de quatre sièges rotatifs, il peut accueillir autant de personnes. Il possède également une interface tactile sur laquelle les clients choisissent leurs destinations. Néanmoins, il est possible de piloter l’engin manuellement. C.A.T est évidemment doté d’une connexion Wi-Fi... Seul problème : il n'est pas prêt d'exister.