Corée du Sud : un “retweete” = 7 ans de prison ?

Un Sud-Coréen de 24 ans pourrait écoper de 7 ans de prison pour avoir “retweeté” (relayer sur Twitter) le message suivant : « Longue vie au Général Kim Jong-Il ». En effet, il s’agirait d’une violation de la loi sur la sécurité nationale qui peut être considérée comme une aide à l’ennemi.

Le protagoniste se défend en affirmant qu’il s’agissait d’une blague afin de tourner en dérision le dictateur disparu. L’organisation Amnesty s’est empressée d’expliquer que Park Jeonggeun était membre du parti socialiste sud-coréen, particulièrement critique envers la Corée du Nord.

« Un effet néfaste sur la liberté d’expression »


« La loi sur la sécurité nationale a un effet néfaste sur la liberté d’expression. Elle n’est pas utilisée pour gérer les menaces sur la sécurité nationale mais pour intimider les gens et limiter leur liberté d’expression. [...] Elle devrait être abolie », affirme Sam Zarifi, directeur de la section Asie-Pacifique d’Amnesty.

Rappelons enfin que Twitter a mis en place un système de blocage pour certains messages dans plusieurs pays, dont la France, la semaine passée.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
4 commentaires
    Votre commentaire
  • hollandefr@guest
    Longue vie à Sarkozy !!! (en fait c'est une blague, j en ai pour combien de temps en prison?)
    0
  • hollandefr@guest
    Longue Vie à Sarkozy (j'en ai pris pour combien d'années de taule)?
    0
  • toilahaut@guest
    Pk faire 2 fois la meme blague pas marrante ?
    0