3G : l'UFC ne veut plus du mot "illimité"

L’UFC Que Choisir vient de demander aux opérateurs de cesser d’utiliser l’expression « illimité » pour définir toutes leurs offres d’accès à Internet Mobile. Cette demande fait bien entendu suite aux différentes factures de plus de 40 000 euros que certains clients d’Orange ont connu cette semaine, ignorant que la formule n’était illimitée que sur la durée, mais pas sur le volume de données échangées.

Un terme inexact pour l'UFC

L’UFC affirme que les consommateurs sont induits en erreur par l’utilisation à outrance du terme « illimité » pour qualifier des offres mobiles qui ne le sont pas forcément. Cette déclaration vise bien entendu Orange, sous les feux de la rampe cette semaine à cause de plusieurs clients surfacturés. Après enquête, il s’est avéré que tous avaient téléchargé un trop gros volume de données, croyant leur abonnement dépourvu de limites. « Le fond du problème tient au fait que l’accès illimité ne l’est pas, puisque la quantité de données disponibles est limitée à quelques giga-octets (1 ou 2 généralement). Au-delà de ce quota, le consommateur pourrait avoir à payer », explique l’association de consommateurs.

Évidemment, ces quelques cas de dépassement de forfait n’ont pas laissé Orange indifférent, et l’opérateur a rapidement réagi pour pallier au problème. Des « mesures d’urgence » ont ainsi été prises afin de limiter ce phénomène. Ainsi, les quelques clients pros concernés par le forfait en question verront leur forfait suspendu à partir de 200 euros de dépassement, et seront ainsi contactés directement par l’opérateur.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
8 commentaires
    Votre commentaire
  • Hyome
    C'est pas la seule arnaque d'Orange. Ils m'ont dit au téléphone qu'ils m'offrait la clé 3g et maintenant et me la facture 57€.
    4
  • brakbabord
    +1 avec l'UFC

    L'utilisation du mot "illimité" rend la publicité MENSONGÈRE et puis c'est tout.
    Surtout que les 3 crapules qui se partagent le gâteau de la téléphonie mobile s'en mettent plein les poches...
    3
  • Anonyme
    bon désolé de faire mon relou, mais "pallier" c'est transitif. On pallie quelque chose, pas à quelque chose.
    0