USA : Megaupload et The Pirate Bay sur une liste noire du téléchargement

L’organisme en charge du commerce aux États-Unis, connu sous le sigle USTR (United States Trade Representative) a communiqué une liste de sites et services en lignes coupables de contrefaçon ou de piratage des produits américains. On y retrouve sans surprise de nombreux site de partage de fichiers tels Megaupload et The Pirate Bay, vraisemblablement les plus connus et les plus utilisés.

Allofmp3 et le Facebook russe en ligne de mire

Mais cette liste met également en lumière d’autres sites comme Allofmp3, qui vend des MP3 à bas prix, sans reverser de droits aux auteurs. Si le site officiel est fermé depuis 2008, il existe de nombreux clones selon PCINpact. D’autres sites de téléchargement P2P sont cités : IsoHunt, Btjunkie, Kat.ph ou encore Torrentz.eu. Le Facebook russe, vKontakte, est également épinglé notamment en raison de ses nombreuses vidéos sous copyright partagées.

Aucun site français

Ce n’est pas tout puisque l’USTR évoque également des lieux géographiques privilégiés dans l’échange de produits « pirates » : Chine bien sûr, mais également l’Inde, l’Indonésie, l’Équateur, le Paraguay, l’Ukraine, la Colombie, la Thaïlande, le Pakistan ou encore le Mexique. Précisons qu’à aucun moment l’USTR ne dénonce ces sites comme illégaux, mais ils représentent un problème pour les États-Unis. Une liste non exhaustive dans laquelle ne figure aucun site français.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
6 commentaires
    Votre commentaire
  • Sliverpopop
    Mince, j'en connais pour qui ce n'est pas forcément une bonne nouvelle...
    0
  • Alrim
    Il faut dire aussi que les sites français ont été délocalisés en Russie pour la plupart, à cause des très nombreux procès.
    0
  • nomura
    Juridiquement, ça ne tiendra jamais s'ils essaient de bloquer MU. MU est beaucoup utilisé par des entreprises pour échanger des fichiers, donc faut pas déconner.
    0