USA : fermeture massive de sites illégaux de retransmissions sportives

Les États-Unis continuent leur traque des sites Internet illégaux. Quelques semaines après MegaUpload, plusieurs portails de diffusion d’événements sportifs ont été fermés. Selon un communiqué des douanes, de la sécurité intérieure et du groupe d’enquête sur les violations de la propriété intellectuelle, Yonjo Quirao, à l’origine de ces sites, a été arrêté mercredi.

Football, basket, hockey, catch...

Les sites concernés diffusaient du football américain, du basket, du hockey ou encore du catch. Un site (soccertvlive.net) proposait également des images de football. Yonjo Quirao a été inculpé dans la foulée pour plusieurs infractions aux droits télévisuels. Selon l’enquête réalisée, il aurait réalisé des profits « d’au moins 13 000 dollars » grâce aux publicités et liens commerciaux sur ces sites.

« À la fin, ce sont les fans de sport qui en paient le prix »

« Les fans de sport peuvent être tentés par les sites internet de diffusion illégale, mais à la fin, c'est eux qui en paient le prix », a estimé le procureur de Manhattan (New York), Preet Bharara, cité dans le communiqué. Ce dernier explique en effet que les sommes dépensées par les ligues de sport pour contrer le piratage se répercutent sur le prix des billets.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
4 commentaires
    Votre commentaire
  • Friand au Jambon
    Heil USA !
    0
  • anomymous@guest
    C'est sur , plutot que de luter contre la pornographie et la pedophilie sur le net c'est plus facile de taper sur de simple retransmissions sportives....
    Quel belle conneries , il deviens malsain le net ....
    0
  • shooby
    D'un autre côté tu t'attendait à quoi ? Les USA n'ont jamais été une référence en terme de moralité ! Le slogan "l'Amérique puritaine" n'est qu'un leurre
    0