USB 3.0 : les premiers composants arrivent

Un premier contrôleur hôte (femelle) USB 3.0 vient de passer les certifications et a été reconnu conforme par l'USB-IF, l'organisme de contrôle de la norme.

Futur star de salon

Le NEC µPD720200, c'est son nom, permet donc à l'USB 3.0 d'entrevoir son intégration sur les cartes mères. Selon Jeff Ravencraft, président de l'USB-IF, on devrait voir de nombreux fabricants présenter des produits embarquant de l'USB 3.0 lors de prochains salons, l'IDF en tête. Il y aura des disques durs externes, des adaptateurs ExpressCard, mais aussi des ordinateurs portables, d'après ses dires.

Une compatibilité à rude épreuve

La technologie dont est équipé l'USB 3.0 permet de transmettre des données à 600 Mo par seconde, contre 60 Mo/s avec l'USB 2 actuel. Une petite révolution qui ne sera pas sans toucher aux matériels. Ainsi, les ports mâle et femelle devront être certifiés USB 3.0 pour fonctionner à pleine puissance. Pire, la compatibilité ne sera pas assurée pour tous les périphériques USB 2. Jeff Ravencraft ajoute également que les câbles USB 3.0 seront physiquement différents de leurs homologues USB 2. Aucune chance donc de recycler ses vieux câbles. Dans l'exemple d'un disque dur externe et d'un ordinateur, le disque, l'ordinateur et le câble qui les relie devront être certifiés USB 3.0.

USB 3 : transférez un film en une seconde