La Gendarmerie nationale sous Linux

La Gendarmerie nationale va mettre 85 000 PC à jour en les faisant passer à Ubuntu au lieu de Windows. Elle espère ainsi économiser 2 millions d’euros par an.

C’est une annonce qui fait un pied de nez à la dernière campagne publicitaire de Microsoft qui tente de dire que les logiciels open source coûtent plus chers à maintenir que les siens (cf la vidéo ci-dessous). La décision de la gendarmerie fut motivée par le succès du passage de Microsoft Office à OpenOffice.org et d’Internet Explorer à Firefox. En 2008, elle avait promis 70 000 postes sous Linux, mais la contrat final est aujourd'hui encore plus important (cf. « Les gendarmes disent oui à Ubuntu »).

Les gendarmes utilisent la version Desktop Edition d’Ubuntu, ce qui leur permet d’économiser en licence Microsoft, mais aussi de convertir 4 500 machines en serveurs d’appoint afin de réduire les dépenses liées à l’infrastructure de leur parc informatique.

10 000 machines par an seront mises à jour et d’ici 2015, 90 % des ordinateurs utilisés par les forces de police tourneront sur Ubuntu. La Gendarmerie a aussi souscrit au service Premium Service Engineer de Canonical pour le soutient technique.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
24 commentaires
    Votre commentaire
  • patchman
    Citation:
    70 000 postes sous Linus


    Je dirais plutot : sous LinuX

    Sinon, c'est une très bonne initiative. J'utilise Windows et Ubuntu 10.10 qui m'a beaucoup impressionné en s'arrêtant en moins de 3 secondes... Windows a encore beaucoup de progrès de ce côté là !
    2
  • David_Civera
    +1... maintenant, on aura des PV open source :D
    6
  • astho
    @David_Civera : SI seulement c'était open source... Ca nous couterait moins cher...
    -2