Intel fait pression pour des ultrabooks tactiles

IntelIntelIntel a profité d’une interview accordée à PCWorld pour pousser le tactile sur ultrabook et réaffirmer la confiance qu’il porte en cette machine. Il offrirait plus de possibilités qu’un iPad et serait plus abouti qu’un MacBook Air, selon ses défenseurs.

La comparaison de l’ultrabook avec l’iPad fait directement référence au tactile dont ne profitent pas les machines actuelles. Pas encore du moins. Les équipes d’Intel sont en train de peaufiner des tests sur des ultrabooks équipés d’écrans tactiles en prévision de la sortie prochaine de Windows 8, système qui sera axé autour du "toucher". « Nous croyons fondamentalement au concept du toucher et du toucher sur un appareil à clapet », explique Kajshmanan Anand à PCWorld. En ce sens, Intel suggère à ses partenaires de lancer des ultrabooks tactiles. 

Apple, seul rival de l’ultrabook, a déjà tenté d’intégrer un système tactile à un portable en 2010. Feu Steve Jobs avait alors rejeté la proposition trouvant que l’utilisation du tactile en position verticale était génératrice de fatigue musculaire. Depuis, d’autres constructeurs ont parcouru du chemin. Lenovo présentait ainsi son Yoga lors du dernier CES de Las Vegas. Cet ultrabook peut se transformer en tablette grâce à ses charnières qui permettent de rabattre son écran sur son dos. Des systèmes coulissants sont également à l’étude. Reste à savoir quel surcoût ces technologies entraineront pour le consommateur. Rappelons qu’un ultrabook se doit également d’être abordable, selon les règles édictées par Intel.

Intel couve son ultrabook

Pour encourager son produit, Kajshmanan Anand, chef produit Intel, affirme que l’ultrabook possède les caractéristiques recherchées par le consommateur. Au nombre de quatre, elles comprennent la réactivité, la portabilité, l’autonomie et la sécurité. Avantage de l’ultrabook, tous les modèles qui sortent sous cette bannière disposent de ces qualités en plus de laisser le choix de l’esthétique au consommateur.

Pour ce qui est du concurrent direct, leMacBook Air d’Apple, Kajshmanan Anand salue le produit, qui est équipé d’un processeur Intel, mais met en opposition les systèmes d’exploitation. « Les utilisateurs ont peu à peu appris à aimer Windows. » Une déclaration qui ne manquera pas de satisfaire Microsoft. Rappelons tout de même qu’il est aussi possible d’installer Windows sur un Mac depuis qu’ils sont équipés de processeurs Intel.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
    Votre commentaire
  • Rorothermidor
    Bonjour,
    l'idée est d'autant plus intéressante que l'OS sera pensé pour des dispositifs mixtes et donc à la fois tactiles et classiques. Il y aura donc interconnection entre les systèmes tablette et ordinateur ce qui pousse à réfléchir plus avant sur le sujet.
    L'ultrabook proposera effectivement une gamme de produits mixtes mais permettront ils de faire les choses aussi aisément que la tablette ? Il s'agit de comprendre que les usages tablette sont plus rapides et plus simples que ceux d'un PC complet et même si celui-ci intègre une interface tactile, il n'intègrera pas l'autonomie affichée des tablettes ARM. Donc l'utilité d'un tel dispositif reste à démontrer dans le cas d'un utilisateur lambda qui n'a pas nécessairement l'utilité d'un ordinateur complet pour surfer sur le web, consulter ses messages ou jouer à quelques jeux sur facebook (bien que sur ce point les processeurs graphiques des tablettes et la RAM sont un peu à la ramasse). Bref, l'ultrabook multitouch est alléchant mais à quel prix ? La question est là, au vu des prix pratiqués actuellement, un bon ultrabook risque de coûter plus de 1200€ en intégrant un bon écran multitouch.

    Il semble qu'Apple se dirige vers de style de produit également d'après l'arrivée de modifications profondes d'OS X Mountain Lion et l'intégration de fonctions à l'origine réservées à l'iPad sous iOS, il n'est donc pas exclu de voir débarquer un iMac multitouch ou un macbook air à écran tactile malgré la dénégation et le refus de Steve Jobs début 2011.

    En attendant, il faut s'attendre à de profondes mutations dans les écosystèmes microsoft et apple allant dans le sens de l'interopérabilité la plus profonde et complète d'un dispositif à l'autre avec Windows 8 en tête puisqu'il serait le premier à intégrer le même OS sur PC comme sur tablette faisant ainsi d'une pierre deux coups et lissant les interactions entre les deux équipements. Les windows phone 8 seront bien entendu de la partie et seront, je le crois sincèrement, rapidement adoptés dans le but de réunir toutes ces fonctions en un minimum d'équipements.

    En attendant, si un ultrabook tactile sort pour un tarifs accessible, je vote pour, depuis que j'ai goûté au tactile, je supporte de moins en moins la souris. Même le trackpad intégré au clavier de mon EeePad transformer ne me sert presque jamais (sauf pour quelques manipulations sur quelques sites et notamment pour les vidéos en ligne).

    L'évolution de l'informatique est très intéressante en ce moment et demande à être suivie avec grand intérêt. Voyons ce que l'avenir nous réserve.
    0
  • shooby
    t'es sur qu'apple prépare quelque chose de ce genre là ?
    0