Ultrabook : le MacBook Air domine le marché

En 2013, le MacBook Air est leader des ventes sur le marché des Ultrabooks. Un revers pour Intel et Microsoft qui espéraient voir des machines sous Windows en tête des ventes.

Premier Ultrabook, bien qu’il n’en ait pas la dénomination, le portable d’entrée de gamme d’Apple ne laisse pas beaucoup de place à ses concurrents. D’après une étude réalisée aux États-Unis par le cabinet d’analyse NPD, au cours des cinq premiers mois de 2013, le MacBook Air représente 56% des ventes d’Ultrabooks. Les 44% restant sont partagés entre les marques de machines sous Windows.

L’arrivée des derniers processeurs Haswell aurait dû bousculer le marché. Nouvelles cartes graphiques, autonomie améliorée et puissance en hausse. Le cocktail était réuni. Mais voilà, Apple se fournit également chez Intel. De facto, la dernière itération du MacBook Air est déjà passée en configuration Haswell sans que son prix n'ait changé.

Les Ultrabooks hybrides

Pour se différencier, les constructeurs de PC sous Windows tentent de créer une gamme d’Ultrabooks hybrides à la fois ordinateur et tablette. Pour Steve Ballmer, PDG de Microsoft, ce type de machine 2-en-1 devrait permettre de supprimer le besoin d’un ordinateur et d’une tablette. Pour l’instant, leurs ventes ne sont pas en accord avec ses propos. Apple rencontre plus de réussite avec deux appareils bien distincts : MacBook Air et iPad.

Deux reproches sont faits aux Ultrabooks hybrides actuels : le poids en mode tablette et leurs prix plus élevés qu’un Ultrabook classique. Malheureusement pour les constructeurs, la tendance ne va pas aller en s’améliorant. Pour obtenir la dénomination Ultrabook en plateforme Haswell, Intel oblige désormais les fabricants à intégrer des écrans tactiles à leurs machines.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire